Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Annecy — Stand explicatif Caserne de Galbert


Le 24 janvier 1944, le corps-franc Simon revient d'Annecy où il a tenté de libérer son chef. Les Allemands ont tendu une embuscade sur leur route du retour. Douze d'entre eux sont faits prisonniers, torturés puis exécutés à la caserne Galbert à Annecy. Leurs corps sont retrouvés dans un charnier en 1946.

Les événements

Panneaux explicatifs en souvenir de Jacques Lespès, sous-préfet de Bonneville, fusillé à la caserne et du corps franc Simon. À la Libération, un charnier a également été découvert dans une cour de la caserne. Les onze corps retrouvés étaient ceux des hommes du corps-franc Simon, capturés à Charvonnex et fusillés par les Nazis en janvier 1944.

La caserne a été la base du 27e BCA de 1962 à 1997, date à laquelle le bataillon a déménagé dans le quartier Novel puis à Cran-Gevrier. La caserne Galbert a alors été rasée pour laisser place à des bâtiments d'habitation.

Les hommes de son corps franc, en route pour le délivrer, firent demi-tour et furent accrochés par un convoi de la Wehrmacht rentrant à Annecy, à Saint-Martin Bellevue le 24 janvier 1944. Treize d’entre eux furent exécutés à Annecy, dans la cour du quartier de Galbert. Ils se nommaient Alfred Ackermann, Louis Bertherat, René Carrier, Jules Cherpitel, Jules Debart, Jean Gérard, Georges Ledoux, Marcel Luttgens, Paul Munch, Bruno Périno, Maurice Rabut, Raymond Vellut, Raymond Verdel, (plaque et stèle à Saint-Martin-Bellevue et dans l’ex-quartier de Galbert à Annecy).

Victimes

Jean GérardMaurice RabutPaul MunchUrbain LedouxBruno PerinoAlfred AckermanRaymond VerdelRaymond VerdelRoger CarrierCherpitel RenéLouis BertheratMarcel LuttgensJean Monin