Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Annecy — Stèle commémorative rafle de l'hôtel des Marquisats


Une plaque commémorative sur la rafle d’enfants juifs du 16 novembre 1943 est apposée sur le fronton de l’école du quai Jules-Philippe située à côté de la mairie d’Annecy.

Les événements

La rafle d'Annecy est une rafle de Juifs effectuée à Annecy le 16 novembre 1943 par la Feldgendarmerie devant l'Hôtel des Marquisats. 20 femmes et enfants sont raflés et déportés. Le même jour, Quai Jules Philippe, devant l'école, 6 enfants juifs ont été arrêtés et déportés.

Le 16 novembre 1943, vingt femmes et enfants juifs avaient été raflés dans cet hôtel situé au 6, chemin de Colmyr. Cinq étaient des enfants qui rentraient de l’école du quai Jules-Philippe. Ces 20 personnes furent déportées et assassinées à Auschwitz par les nazis.

Assignée à résidence à Annecy en septembre 1943, la mère de Samuel Pintel (né en février 1937) est raflée. Elle a la présence d'esprit de le pousser vers une amie non-juive présente. Il quitte le soir même Annecy pour Chambéry. L'Œuvre de secours aux enfants (OSE) le prend en charge. Miron Zlatin le cherche à Chambéry pour l'amener à Maison d'Izieu. Il quitte cette maison quelques mois avant la rafle.

Une plaque commémorative sur la rafle d’enfants juifs du 16 novembre 1943 est apposée sur le fronton de l’école du quai Jules-Philippe située à côté de la mairie d’Annecy.

Victime

Eva Abramovich