Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Les élèves de Saint-François ont présenté un parcours mémoriel

Le parcours de mémoire faisait halte au mur à franchir en moins de quatre minutes vers la Liberté. Photo Le DL/G.T.

Samedi 3 février, jour du 80e  anniversaire de l’arrestation du révérend père Favre, une cérémonie de l’association Parcours du mur de la frontière 74 et de l’établissement scolaire Saint-François a eu lieu, et des élèves ont présenté un parcours mémoriel.

Le 80e anniversaire de l’arrestation du révérend père Favre, Juste parmi les nations, a été commémoré samedi 3 février, à l’occasion d’une cérémonie de l’association Parcours du mur de la frontière 74 et de l’établissement scolaire Saint-François. Ce moment a réuni plus de 110 personnes, avec notamment la maire Nadine Jacquier, le directeur du Juvénat, le neveu du père Favre, des élèves et des drapeaux, pour une commémoration en deux temps.

D’abord, un hommage a eu lieu, avec un discours «  pour ne rien oublier   », retraçant la vie et les actes héroïques au sein de la Résistance et de l’école «  pour sauver de nombreuses personnes lors de la Seconde Guerre mondiale   », puis des gerbes ont été déposées au monument du souvenir.

Ensuite, un parcours mémoriel était expliqué par des élèves, au sein de l’école à l’endroit même où les quatre missionnaires, que sont les pères Pierre Frontin, Louis Favre, Gilbert Pernoud, frère Raymond Boccard, avec la complicité de la communauté religieuse, organisaient secrètement le passage vers la Suisse de 2 000 Juifs fuyant la France vaincue par l’Allemagne nazie, ainsi sauvés des camps de la mort.

«  Hommage à ceux qui ont permis la liberté   »

Le parcours en 16 panneaux, «  en hommage à ceux qui ont permis le passage vers la liberté   » alliait pédagogie et émotions avec une halte au mur et à la cabane du jardinier. C’est un «  lieu de mémoire à la portée de toutes les générations, aux établissements scolaires du primaire au lycée qui explique, transmet l’histoire de la collaboration, de la Résistance sur les pas de ces réfugiés   » avec récits, illustrations et témoignages, en donnant un sens à l’engagement, à la démocratie et à la paix.

Cette semaine, 75 collégiens de Paul-Langevin visitent le parcours dans le cadre du concours de la Résistance. En avril, un groupe d’élèves finlandais est annoncé.

Gilbert Taroni, Article du 3 fév. 2024
Plaque commémorative

Ville-la-Grand — Plaque commémorative du Juvénat Saint-François-de-Salle

Ville-la-Grand — Plaque commémorative du Juvénat Saint-François-de-Salle

En mémoire de

Raymond BoccardLouis FavreGilbert PernoudPierre Frontin