Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

La libération de Cluses sous le signe du souvenir

La libération de Cluses sous le signe du souvenir

Ce mercredi 18 août, l’Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance a rendu hommage à ceux tombés pour la liberté sous l’occupation allemande à Cluses et dans les communes alentour.

Comme tous les ans, la vallée célébrait sa libération du joug allemand ce mercredi 18 août et l’Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance (ANACR 74) organisait sa traditionnelle tournée d’hommage aux combattants morts pour la liberté.

Les stèles de René Giroud-Gerbettant, Pierre Grenat, André Brun, Wilm Passy, Auguste Riondet, Jacques Arnaud, Jean Feuillet et Michel Hohol fleuries

Une délégation s’est rendue le matin à Marnaz, Vougy et Scionzier pour se recueillir sur les stèles. L’après-midi, les membres de l’ANACR 74 étaient rejoints par les élus de Cluses, notamment l’adjointe Catherine Plewinski qui représentait le maire de Cluses absent et Laure Oldoni, conseillère municipale déléguée au devoir de mémoire.

Le premier arrêt a été effectué à la stèle de René Giroud-Gerbettant, atrocement torturé par les Allemands, située à La Balme de Magland où se sont joints Jeanne Vauthay, première adjointe et Christian Bouvard, adjoint à la mairie de Magland.

Puis la délégation s’est rendue dans la montée de Nancy-sur-Cluses où se trouve la stèle de Pierre Grenat, mort sur le rocher du Chevrier lors des combats de la libération à l’âge de 21 ans. Le président de l’ANACR 74, Hervé Thiébault, regrettait que cette stèle ne soit pas plus visible par la population et souhaite qu’elle soit déplacée près de l’Espace Carpano.

Face à la Bourse du Travail, un hommage fut rendu à André Brun puis l’arrêt suivant était sur le chemin de la Résistance pour rendre hommage à Wilm Passy et à Auguste Riondet, qui furent des résistants de la première heure. Pour l’occasion, Pierrette Riondet, la petite-fille d’Auguste, était présente et a rappelé que ce chemin aujourd’hui goudronné était autrefois un sentier. Auguste Riondet fut fusillé le 4 mars 1944.

Cette année, avec la présence des élus de Thyez, la délégation a rendu hommage au docteur Jacques Arnaud qui cacha des résistants au Plateau d’Assy, puisqu’il était directeur du Sanatorium du Mont-Blanc. Il fut arrêté le 24 juin sur ordre de la Gestapo d’Annecy, puis fusillé au bord du lac de Thyez après avoir lui-même creusé sa tombe.

Ensuite, c’est à Jean Feuillet qu’un hommage fut rendu au sein même de l’école d’horlogerie avec la présence du nouveau directeur du lycée Charles-Poncet, Michel Béchet. C’est pour échapper aux forces allemandes qu’il sauta du 3e étage avant d’être abattu par une sentinelle le 21 décembre 1943.

Enfin pour clôturer cette tournée des stèles, un dernier hommage fut rendu à Michel Hohol, dont la plaque est placée sur la place Charles-de-Gaulle.

Le président de l’ANACR 74 s’est dit honoré par la présence des élus de Magland tout au long de l’après-midi.

Nathalie SARFATI, Article du 20 août 2021
 - honneur-stele-du-ftp-jean-feuillet-tue-le-21-decembre-1943-alors-qu-il-tentait-de-s-echapper-ecole-nationale-d-horlogerie
Stèle en mémire du Dovteur Jacques Arnaud, violemment torturé, mais en vain. Le 9 juillet 1944, à 2 heures du matin, à Thyez, sur les bords du lac du Nanty au lieu-dit « Champ de Gond », des Allemands l’exécutèrent. On retrouva son corps le 8 septembre sous trente centimètres de terre dans une haie. - thyez-stele-commemorative-memoire-docteur-jacques-arnaud-resistant-fusille
 - depot-de-gerbe-sur-la-stele-rene-giroud-gerbettant
Image

of