Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Brun André Clément

Résistant — Mort En action
— Francs-Tireurs et Partisans (F.T.P.F.)
Résistant du secteur de Cluses, mort lors des combats pour la Libération du canton de Cluses

Il vient au monde le 4 septembre 1924 dans le XVè arrondissement de Paris (Seine). A 19 ans, désireux de se battre, il quitte la capitale pour les montagnes de Haute-Savoie et devient membre de la compagnie F.T.P. du Fayet.

À 19 ans, pour échapper au STO, André Brun rejoint les montagnes de Haute-Savoie et devient membre d’une compagnie FTP du Fayet. Les circonstances de sa mort restent inconnues. C’est au lieu-dit Messy le 17 août qu’il fut tué, il avait à peine 20 ans. C’est en 1946 que le conseil municipal décide de débaptiser le "Chemin de Messy" pour le nom du jeune Résistant. Une stèle est placée à l’endroit même où il tomba, à proximité de la Bourse du Travail, dans la rue aujourd’hui rebaptisée André Brun.

Il est reconnu « Mort pour la France » (dossier n° 557 486). Son nom est gravé sur le monument aux morts de Sixt-Fer-à-Cheval, village où il a de la famille et où il est officiellement domicilié.

Vidéos

Film : les derniers témoins de la libération de Cluses en haute savoie du 14 au 18 août 1944

Avoir 20 ans en 1940

Témoignage de Roger Lugon Moulin - Matricule 75767 DACHAU

Témoignage de Lucien COLONEL — Matricule 39777 déporté à Buchenwald-Dora

Lieux de mémoire

Stèle commémorative

Cluses — Stèle André Brun

Pour échapper au STO, André Brun a rejoint les montagnes de Haute-Savoie et est devenu membre d’une compagnie FTP du Fayet

En mémoire de

André Brun

Anniversaire de la Libération de Cluses, en imageslibération de cluses le 18 août 1944Anniversaire de la Libération de Cluses, en imagesAnniversaire de la Libération de Cluses, en imagesAnniversaire de la Libération de Cluses, en imagescluses-stele-andre-brun

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !