Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Rues André Brun et Pierre Grenat

Pierre Grenat était un jeune Résistant mort quelques jours avant la libération de la ville de Cluses

Deux figures emblématiques de la libération de Cluses restent dans les mémoires : André Brun, et Pierre Grenat.

C’est la jeunesse du premier qui frappe. André Brun, Jeune FTP (Francs tireurs partisans), membre d’une compagnie du Fayet, il n’avait que 20 ans lorsqu’il tomba le 17 août 1944, sans que l’on connaisse les circonstances exactes de sa mort. C’est en 1946 que le conseil municipal décida de débaptiser le "Chemin de Messy" pour le nom du jeune Résistant. Une stèle y est également posée.

Par délibération du conseil municipal du 9 avril 1970, une rue rend également hommage à Pierre Grenat, jeune homme originaire de Nancy-sur-Cluses. En août 1944, il participa avec les FTP de Joseph Maniglier aux combats de la libération de Cluses. Mortellement touché sur la route menant à Nancy par une balle allemande, il mourut le 14 août. Une plaque commémorative, est située au bord de cette route. Tous les ans, les associations dédiées au souvenir de la Résistance s’y recueillent.

Vidéos

Film : les derniers témoins de la libération de Cluses en haute savoie du 14 au 18 août 1944

DL, Article du 09 août 2018
Stèle commémorative

Cluses — Stèle André Brun

Pour échapper au STO, André Brun a rejoint les montagnes de Haute-Savoie et est devenu membre d’une compagnie FTP du Fayet

En mémoire de

André Brun