Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Cotterlaz-Carraz Valentin Joseph camille

Résistant, déporté — Mort En déportation
— Forces Française de l’Intérieur (F.F.I.)
Membre de l’unité 9997 de Résistance F.F.I. (Forces Françaises de l’Intérieur), il est dénoncé pour fait de résistance et est arrêté le 7 mars 1944 à la ferme du Frendy par la gendarmerie française

Membre de l’unité 9997 de Résistance FFI (Forces Françaises de l’Intérieur), il est dénoncé pour fait de résistance et est arrêté le 7 mars 1944 à la ferme du Frendy par la gendarmerie française et détenu à la gendarmerie de Bonneville puis à la prison départementale à Annecy et ensuite traduit devant le tribunal de Chambéry, avant d’être écroué à la prison Saint-Paul à Lyon puis à la central de Blois avant d’être envoyé à Compiègne d'où il est déporté le 21/05/1944 à Neuengamme, affecté au Kommando d'Hannover-Stocken (pneus Continental) transféré à Ravensbrück dans un kommando de travail non identifié

Il décède le 17 mars 1945 à Ravensbrück en Allemagne et à été inhumé au cimetière du Chevran à Cluses (74), dans la Tombe familiale.

Il est reconnu « Mort en Déportation » par arrêté du 18 novembre 1987 et il est inscrit sur le monument aux morts de Cluses ainsi que sur la stèle du Souvenir de Cluses

SOURCE : Mémorial 1939-1945 de la seconde Guerre mondiale en Haute-Savoie — Michel Germain

Vidéos

Témoignage de Roger Lugon Moulin - Matricule 75767 DACHAU

émoignage de Lucien COLONEL — Matricule 39777 déporté à Buchenwald-Dora

Film : les derniers témoins de la libération de Cluses en haute savoie du 14 au 18 août 1944

Avoir 20 ans en 1940

Lieux de mémoire

Stèle commémorative

Cluses — Stèle du souvenir

Stèle du Souvenir, commémorant la mémoires des Clusiens morts en déportation, fusillés ou tués au maquis lors de la seconde guerre mondiale ou la libération de Cluses

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !