Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Collège Val des Usses : les élèves ont visité le mémorial des enfants d’Izieu

Philippe Ricoeur, président du Souvenir français a remis officiellement une aide financière de 443 euros pour le projet de voyage mémoriel à la principale du collège Elisabeth Tournier.

Les élèves de troisième du collège Val des Usses se sont rendus au mémorial des enfants d’Izieu dans l’Ain, lieu de l’arrestation des enfants d’Izieu en avril 1944. Ce projet pédagogique est soutenu par le Département et Le Souvenir français.

Les élèves de troisième du collège Val des Usses se sont tous rendus au mémorial des enfants d’Izieu dans l’Ain, sortie pédagogique initiée par leurs professeurs d’histoire M. Girard-Desprolet et M. Excoffier, pour une journée de travail en lien avec le programme d’histoire. Ils ont découvert ce site régional majeur, à haute teneur émotionnelle et historique.

Un lieu de mémoire, d’éducation et de vie

La Maison des enfants d’Izieu est à la fois le lieu de l’arrestation des enfants d’Izieu, en avril 1944, un mémorial dédié à leurs mémoires et un monument historique. Au matin du 6 avril 1944, les 44 enfants et sept éducateurs qui s’y trouvaient ont été raflés et déportés sur ordre de Klaus Barbie, un des responsables de la Gestapo de Lyon. Du groupe déporté à Auschwitz, seule une adulte est revenue, tous les autres ont été gazés dès leur arrivée.

La Maison d’Izieu est l’un des trois lieux de la mémoire nationale des victimes des persécutions racistes et antisémites et des crimes contre l’humanité perpétrés pendant la deuxième guerre mondiale. La Maison d’Izieu est aujourd’hui un lieu de mémoire, d’éducation et de vie pour comprendre le crime contre l’humanité et agir contre toute forme de discrimination. Cette visite est un temps fort de sensibilisation au devoir de mémoire et d’éducation citoyenne pour tous les élèves, qui étudient l’histoire de la Shoah et des œuvres autobiographiques en cours de français.

Un projet soutenu par le Souvenir français

Ce projet pédagogique est soutenu en partie par le Département et par Le Souvenir français, association qui œuvre pour la mémoire et l’éducation citoyenne. Philippe Ricoeur, président de l’association frangypane a remis officiellement une aide financière conséquente de 443 euros pour ce projet à la principale du collège Élisabeth Tournier.

Régulièrement présent aux côtés des élèves lors des évènements commémoratifs, il encourage les enseignants à proposer des projets pédagogiques visant à perpétuer cette mémoire et souhaite poursuivre ce soutien.

Patrick ROUBIAN, Article du 10 février. 2023