Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Remise du livre d’or des Justes et des Gardiens de la vie à la ville de Thonon

Jacky Gabbay, Danielle Lemmel et Christophe Arminjon lors de la remise du livre d’or. Photo Le DL/J.T.

Le maire Christophe Arminjon a reçu le livre d’or des Justes et des Gardiens de la vie des mains des représentants du culte israélite. Cet ouvrage, en trois volumes, va être exposé dans le grand salon de la mairie.

C’est au salon du lac de la mairie que Christophe Arminjon, maire de Thonon, a accueilli Danielle Lemmel et Jacky Gabbay, président de l’association cultuel israélite d’Evian, ainsi que des parents des Justes ou des Gardiens de la vie et des élèves du collège de Champagne pour la remise du livre d’or pour l’hommage et la reconnaissance de la communauté juive de France honorant les Justes et les Gardiens de la vie.

Danielle Lemmel, secrétaire générale de l’association pour l’hommage aux Gardiens de la vie, a rappelé brièvement l’histoire de la déportation des 74 150 juifs français et souligné que 250 000 juifs ont été sauvés «  grâce au courage des personnes qui n’ont écouté que leur cœur et qui sont reconnues et nommées “Justes parmi les nations”.   »

3 000 personnes ont bénéficié de cette reconnaissance de l’Institut international pour la mémoire de la Shoah Yad Vashem. L’attribution du titre de Juste nécessitant trois témoignages différents de juifs sauvés, il s’est avéré nécessaire en 1996 de fonder l’association les Gardiens de la vie pour honorer ceux qui n’étaient pas dans la capacité de fournir ces trois témoignages.

Courage et abnégation

En 1997, le monument de la clairière des Justes, érigé dans la forêt de Ripaille à l’initiative du Consistoire central des communautés juives de France, est devenu un lieu de mémoire et vient rappeler à nos consciences le courage et l’abnégation de ces hommes et femmes de France.

Lors du voyage à Auschwitz du train des Justes en 2001 qui réunissait 700 personnes et a donné lieu à des rencontres, il a été décidé de créer un livre d’or contenant les noms des 3 000 Justes et des 290 Gardiens de la vie et de le déposer à Thonon. Ces trois volumes remis à Christophe Arminjon seront exposés dans le grand salon de la mairie. Danielle Lemmel a également tenu à cette occasion à évoquer le souvenir de Justes et Gardiens de la vie chablaisiens : Paul et Germaine Gruffat, le frère Alfonse Poncier et le docteur Escoubes.

La cérémonie de remise du livre d’or s’est achevée par l’intervention de Jean Neury qui a lu un texte de son fils Laurent, historien, sur la filière de Douvaine créée par l’abbé Rosay qui a permis de sauver près de 500 personnes.
Jospeh Ticon, Article du 15 jan. 2023