Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Ginette Kolinka témoin de l'Holocauste informe les jeunes

Marie Dufour, professeur d'Histoire à Saint-Joseph, Ginette Kolinka et Marie-Christine Mocellin. Photo Le DL/J.T.

Marie-Christine Mocellin, membre du comité laïcité République, touchée par l’histoire de l’Holocauste, a particulièrement apprécié les écrits de Ginette Kolinka, rescapée de Birkenau-Auschwitz. Elle l’a invité à partager son expérience devant des lycéens.

Depuis plusieurs années Marie-Christine Mocellin, membre de l'antenne Savoie Mont-Blanc du comité laïcité République, est particulièrement sensible à l'histoire de l'Holocauste. Elle s'est constitué une bibliothèque et a réuni de la documentation sur cette période tragique de l'histoire contemporaine.

Des futurs passeurs de mémoire

Marquée par la lecture des ouvrages de Ginette Kolinka, rescapée de Birkenau-Auschwitz et souhaitant «  pouvoir être passeur de mémoire à son tour   », Marie-Christine a sympathisé avec Ginette Kolinka. Cette dernière a accepté de témoigner auprès des lycéens des classes de terminale des lycées Saint-Joseph et de la Versoie, dans un esprit à la fois mémoriel et pédagogique.

Au lycée Saint-Joseph de Thonon, en lien avec Marie Dufour, professeur d'histoire dont les élèves participent au concours de la Résistance, un riche échange a eu lieu avec Ginette Kolinka, ce jeudi 16 novembre dans l'amphithéâtre de l'établissement. Ginette Kolinka, est une personne d'une étonnante vitalité, bien qu'âgée de 98 ans.

Au cours de son intervention, elle a raconté avec simplicité et sans se départir de son humour, les événements qu'elle a vécu et qui l'on conduit avec les membres de sa famille au camp de concentration et d'extermination de Birkenau-Auschwitz. Elle se serait retrouvée dans le même convoi que Simone Veil, en avril 1944. Précisant qu'elle ne relatait que ce qu'elle avait vu, cette plongée dans cette terrible période a, sans aucun doute, touché son jeune auditoire.

Ginette Kolinka a souhaité que les élèves soient des passeurs de mémoire et dans ce but, elle est devenue une ambassadrice de la mémoire, qui sillonne la France pour sensibiliser les jeunes générations.

Joseph Ticon, Article du 18 nov. 2023