Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Feigères — Pourquoi la cérémonie du 8 Mai sera particulière cette année

Eric Collomb et André Borgognon. Photo Le DL/C.K.

Ce 8 Mai, un hommage à Paul Regard et la commémoration des 100 ans du monument aux morts s’inviteront à la cérémonie patriotique.

La cérémonie de la commémoration de la victoire de 1945 aura lieu le 8 mai à 11 heures au monument aux morts de Feigères et cette année ce sera l’occasion de rendre hommage à Paul Regard originaire de Feigères et de commémorer les 100 ans du monument.

André Borgognon qui a exercé la charge de conseiller municipal pendant 31 ans et de maire adjoint de 1995 à 2014 s’est senti investi d’un devoir de mémoire et a transmis ses connaissances aux 28 élèves de CM2 en étroite collaboration avec Manon Sibut-Sauvageot (professeure des écoles) et Fanny Peton (directrice). « J’ai parlé avec mon cœur » nous confie-t-il après plusieurs heures passées avec ces jeunes élèves. Le message a été bien reçu et les jeunes élèves intéressés par ses explications lui ont écrit une lettre graphique : « Merci de nous avoir transmis tous ces savoirs c’était clair et accessible pour notre âge, on espère ne pas être les seuls chanceux mais que d’autres élèves pourront profiter de vos connaissances. »

Lors de la cérémonie du 8-Mai, André Borgognon retracera le parcours de Félix Debore et de Paul Regard (originaire de Feigères) dont les parents morts sont en 1918 et a été élevé par une famille d’accueil à l’âge de 10 ans.

Exécution sommaire

C’est à 23 ans qui il sera embauché à la douane de la zone franche Chênex. En 1944, Julien Duparc et Henri Jaccaz agriculteurs de Jonzier leur demandent de faire passer en Suisse deux fillettes de 12 et 14 ans mais en revenant de leur mission ils se font arrêter par les Allemands le 29 juin. Le 30 juin Ils sont tous emmenés à la prison du Pax à Annemasse - le registre des écrous le confirmant. Le 6 juillet 1944 Paul Regard, Félix Debore, Julien Duparc Henri Jaccaz ont creusé une fosse commune qui sera découverte le 23 août 1944 tandis que la région d’Annemasse sera libérée le 18 août 1944. Deux femmes Marianne Cohn et Marthe Perrin seront aussi écrouées au Pax : ils seront tous exécutés de façon barbare dans la commune de Ville-la-Grand et jetés dans la fosse commune.

André Borgognon retracera également l’étonnante histoire du monument aux morts de Feigères qui a été inauguré officiellement en 1924.

Les enfants de l’école seront présents lors de cette cérémonie et en seront aussi les acteurs en chantant La Marseillaise , Le chant des partisans et L’hymne à la joie et déposeront des roses rouges et blanches sur le monument.

Corinne Kolter, Article du 6 mai 2024