Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Tupin Petit-Jacques Fernand, Joseph

Né le 20 février 1912 à Vacheresse (Haute-Savoie), mort en action le 17 juin 1944 à Bonnevaux (Haute-Savoie) ; résistant dans les FTP.

Fernand Tupin Petit-Jacques était le fils de Jean Louis et de Élisa Mottiez et le frère aîné de Roger Petit-Jacques. Il rejoignit la Résistance dans la compagnie F.T.P. 93-09. Sa compagnie tendit une embuscade aux Allemands le samedi 17 juin 1944 au lieu-dit La Solitude entre la Chapelle d’Abondance et Abondance. Après la mort du chef de la 93-09, Calixte Burnet, les Allemands ouvrirent le feu sur les jeunes maquisards qui étaient en train de regagner le poste de l’embuscade.

Quatre maquisards furent tués ou mortellement blessés : Fernand Tupin, Robert Folliet, Jean Cruz et Daniel Druene.(Mémorial pour l’oppression 3808 W 1356)

Fernand Tupin Petit-Jacques mourut ce 17 juin 1944, à 21 heures 30, au lieu-dit la Solitude (commune de Bonnevaux). Le maire de Vacheresse enregistra son décès, déclaré par le père du défunt, le 19 juin à 5 heures.

Fernand repose dans le cimetière communal de Vacheresse. Il fut reconnu «  Mort pour la France   » le 18 mai 1947 et homologué FFI. Une stèle de pierre rappelle sa mort, au hameau de la Solitude. Il figure sur le monument aux morts de sa commune natale libellé ainsi Tupin Fernand, tout comme son frère Roger mort de maladie en captivité à Kolpien le 2 avril 1945.

SOURCE : notice TUPIN PETIT-JACQUES Fernand, Joseph par Michel Germain

Lieux de mémoire

Plaque commémorative

Vacheresse — Stèle commémorative hameau de la solitude

Vacheresse — Stèle commémorative hameau de la solitude / TUPIN PETIT-JACQUES Fernand, Joseph

En mémoire de

Fernand Tupin

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !