Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Mouchet Marcel

Né le 6 juillet 1920 à Annecy-le-Vieux, fusillé le 8 mars 1944 à Sévrier par les Groupes mobiles de réserve (GMR) ; charretier ; résistant FFI.

Originaire d’Annecy-le-Vieux, charretier demeurant route de Vignière à Annecy, Marcel Mouchet fut arrêté le 19 février 1944 dernier à 1 heure du matin à son domicile par les inspecteurs de la Section Anticommuniste, (la S.P.A.C.,) qui l’enfermèrent à l’Intendance à Annecy. Là, il subit le lot de tout un chacun, violences et tortures.

Le 7 mars 1944, tard dans la soirée, la cour martiale expéditive de Vichy se réunit à la villa Mary, à Annecy. Sept hommes comparurent devant une cour composée de trois magistrats de Vichy. Armand Antonietti se souvient : « Chacun dispose de deux à trois minutes pour être jugé. Nous sommes battus, injuriés, maltraités. Cinq d’entre nous sont condamnés à mort ». Il s’agissait de André Bos, Jean Guillozet, Marcel Mouchet, François Rastaldo et Ferrero Tavanti, Armand Antonietti et Léon Besse « n’ayant pas été convaincus d’assassinats et de tentatives de meurtres ont été renvoyés devant les tribunaux compétents » précise le communiqué officiel de l’Intendant de police Lelong. (Léon Besse mourra en déportation).

Quant à Marcel Mouchet, il fut déclaré "coupable, entre autre, d’avoir chez lui un dépôt d’armes, que les fouilles successives n’ont pas permis de découvrir et convaincu de sabotages de voies ferrées, de câbles téléphoniques, d’incendie d’une fabrique de chaussures et de tentatives de meurtre.

Marcel Mouchet fut condamné à mort par la cour martiale (lois du 20 janvier et 11 février 1944 du gouvernement de Vichy) qui se tint le 8 mars 1944, à Annecy, à la Villa Mary, centre de commandement des forces françaises du maintien de l’ordre. Le 8 mars, cinq résistants furent passés par les armes par un peloton de GMR près des fours à chaux à Sévrier ; les exécutions précédentes à Annecy ayant ému et indigné la population annécienne.

Le nom de Marcel Mouchet est inscrit à Annecy-le-Vieux sur une plaque commémorative et sur le monument commémoratif des onze fusillés de Sévrier.

Lieux de mémoire

Monument commémoratif

Sévrier — Monument aux onze fusillés

Sévrier — Monument en hommage aux onze résistants fusillés par les GMR

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !