Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Résistant, de septembre 1943 au 21 octobre 1943 (Annecy, Annemasse, Saint-Julien-en-Genevois)

Après avoir mis ses parents et sa sœur à l'abri dans la zone italienne, Roland Epstein rejoint le groupe formé par Mila Racine et Tony Gryn pour organiser des passages à la frontière suisse.

Le 15 septembre 1943, il fait son premier passage avec Sacha Racine, la sœur de Mila, et Maurice Maidenberg. Les enfants traversent la ville d'Annemasse comme une colonie de vacances et sont remis à un passeur appointé. Après plusieurs passages, ils sont obligés de changer de passeur et de lieu.

Le 21 octobre 1943, Roland Epstein est arrêté avec Mila Racine par la douane allemande à Saint-Julien-en-Genevois.

Le 21 octobre 1943, avec Mila Racine, Roland Epstein essaie de faire passer des Juifs de France en Suisse. Le groupe inclut 30 enfants venant de Nice, un couple de personnes âgées, une mère avec son bébé et un couple avec un tout jeune enfant. Le groupe est découvert, à Saint-Julien-en-Genevois (Haute-Savoie) par les chiens policiers, d'une patrouille allemande. Il y a des tirs d'arme. Une femme est tuée, une autre blessée. Ils sont arrêtés et conduits à la prison de la Gestapo à l'hôtel Pax de Annemasse.

Ils sont internés à la prison Pax à Annemasse. Simon Lévitte et Emmanuel Racine peuvent les visiter grâce à l'intervention du maire d'Annemasse, Jean Deffaugt (reconnu en 1966 Juste parmi les nations), avant leur transfert au fort Montluc.

Déporté le 17 janvier 1944 à Buchenwald, puis à Dora, Roland Epstein arrive fin avril 1945 à Ravensbrück après la Marche de la mort.

Il est libéré par les Soviétiques, mais deux jours plus tard arrivent les Américains qui le rapatrient vers la France le 15 mai 1945. Après le "passage obligé" à l'hôtel Lutétia, il retrouve sa famille.

Résistante Marianne Cohn assassinée à AnnemasseMila Racine a payé de sa vie son engagement pour sauver des juifs pendant la guerreRésistance Haute-Savoie : Epstein Roland, résistant juif français d'origine polonaise

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !