Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Ville-la-Grand — 2 février 1944 : homicide Georges LANOVAZ

Stèle commémorative de l'assassinat de Georges LANOVAZ à Ville-la-Grand

Mémorial pour l’oppression 3808 W 1545

SOURCE : Mémorial de l'oppression : fonds du service du Mémorial de l'oppression et de la délégation régionale du Service de recherche de crimes de guerre ennemis (SRCGE), 1940-1944 : 3808

Les événements

Georges LANOVAZ n’était pas un résistant. Agriculteur à Crêt, il avait aussi comme rôle d’assurer le fonctionnement du pèse-lait des exploitations du hameau et de Juvigny.

Du fait de son activité professionnelle, Georges LANOVAZ possédait un laisser-passer lui permettant de circuler en dehors des heures du couvre-feu. Au petit matin du 2 février 1944, Georges se rendit comme chaque matin à la « mène du lait » dans la petite cabane située au lieu-dit Le Crêt, au bord de la route qui longe la frontière avec la Suisse.

Une patrouille allemande de douaniers, l’apercevant, tira sans sommations, l’abattant dans le froid glacial d'une une rafale de mitraillette. Il s’est affaissé, mortellement blessé. Il était huit heures du matin.

Aucune explication ne fut donnée à cette « bavure » allemande. L’occupant en cette fin de guerre était particulièrement nerveux, et des témoins de ce matin-là certifièrent que la patrouille allemande était visiblement ivre quand elle a pris la direction de Carra et Crêt.

Lieux de mémoire

commemoration  Stèle Georges Lavonaz

 Stèle Georges Lavonaz

Ville-la-Grand • 2 février 1944