Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Ville-la-Grand — 22 novembre 1943 : arrestation, déportation Séraphin Albert

Ville-la-Grand : stèle en hommages aux résistants morts pour la france, en déportation ou fusillés

Mémorial pour l’oppression 3808 W 1544

SOURCE : Mémorial de l'oppression : fonds du service du Mémorial de l'oppression et de la délégation régionale du Service de recherche de crimes de guerre ennemis (SRCGE), 1940-1944 : 3808

Les événements

Démobilisé le 13 janvier 1942, Albert Séraphin retrouve sa vie de famille et reprend ses activités d’architecte à Annemasse. Il s’occupe des prisonniers de guerre par l’intermédiaire du centre d’entraide des prisonniers d’Annemasse, qu’il préside.

Démobilisé le 13 janvier 1942, Albert Séraphin retrouve sa vie de famille et reprend ses activités d’architecte à Annemasse. Il s’occupe des prisonniers de guerre par l’intermédiaire du centre d’entraide des prisonniers d’Annemasse, qu’il préside.

À la demande de Raoul Pargney, directeur de la maison du prisonnier d’Annecy, il aide clandestinement au passage en Suisse les camarades qui veulent rejoindre les forces françaises libres. En janvier 1943, il rejoint l’Armée Secrète secteur d’Annemasse, au sein de laquelle ses activités de résistance sont : de s’intéresser au maquis, d’aider au passage de frontière vers la Suisse des réfractaires et prisonniers évadés et de confectionner de fausses pièces d’identité.

Le 22 novembre 1943, cinq mois après la naissance de sa deuxième fille, Albert Séraphin est arrêté par la Gestapo de Gaillard (Haute-Savoie), à son domicile de Ville-La-Grand. Il est incarcéré le jour même à la prison du « Pax » (cellule n°4) de la Gestapo à Annemasse. Le 23 novembre 1943, il est transféré et interné à la prison de Fresnes (Val-de-Marne).

Il est transféré, début janvier 1944 au camp d’internement (Front stalag 122) de Compiègne Royallieu (Oise). Du Front stalag 122, Albert Séraphin est déporté vers le camp de concentration de Buchenwald par le convoi parti le 27 janvier 1944.