Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Annecy-le-vieux — 18 Janvier 1944 : fusillade de Richard Andrés et Léon Bouvard

Stèle à la mémoire de Richard Andrès et Léon Bouvard, résistants haut-savoyards

Mémorial pour l’oppression 3808 W 1366

SOURCE : Mémorial de l'oppression : fonds du service du Mémorial de l'oppression et de la délégation régionale du Service de recherche de crimes de guerre ennemis (SRCGE), 1940-1944 : 3808

Les événements

Le matin du 18 janvier 1944, Alfred Léon Bouvard conduisait Richard Andrès à Thônes, à bord d’une 202 Peugeot afin de récupérer un poste émetteur. Puis les deux résistants se rendirent à Nâves chez Pierre Sadaoui, où ils rencontrèrent Rodrigue Perez, qui avec eux s’occupait des Espagnols passés à la Résistance.

Après quoi, Richard Andrès et Léon Bouvard redescendirent sur Annecy. Mais entre-temps, la Milice établit un barrage à Alex et un autre au hameau de l’ancienne gare du tramway de Sur-les-Bois, à Annecy-le-Vieux. Les soldats allemands du régiment « Todt » relevèrent les miliciens dans la journée. Vers 17 heures 30, la 202 déboucha face au barrage allemand. Les soldats ouvrirent le feu avec au moins deux mitrailleuses. Les deux hommes furent tués sur le coup.

Le 18 janvier 1944, dénoncé à l’occupant par des collaborateurs locaux, Richard Andrès est tué avec son chauffeur Léon Bouvard, par les Allemands au lieu dit Annecy-le-Vieux — Stèle commémorative exécution Richard Andrès et Léon BouvardStèle à la mémoire de Richard Andrès et Léon Bouvard, résistants haut-savoyards