Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Habère-Lullin, Dimanche, la commémoration du massacre de Noël 1943

Massacre Noël 1943 - Le transfert des corps le 9 novembre 1947 du cimetière à la stèle du souvenir

La commémoration du 79e anniversaire de la tragédie d’Habère-Lullin se déroulera ce dimanche 18 décembre à 11 heures, après la messe. Elle aura lieu au château en présence des autorités, des associations, des porte-drapeaux, avec les enfants qui apporteront des bougies, et l’Union instrumentale de Vailly.

Durant l’Occupation, les Allemands et le régime de Vichy avaient interdit les bals. Dans la nuit du 25 au 26 décembre 1943, des jeunes réfractaires au STO (Service du travail obligatoire), employés comme bûcherons par la scierie Bourgeois de Thonon-les-Bains et logés au château d’Habère-Lullin, décident d’organiser un bal en dépit de l’interdiction, pour recueillir des fonds leur permettant de subvenir à leurs besoins. À la fin du bal, de nombreux danseurs étaient déjà partis et les autres s’apprêtaient à quitter le château lorsque surgit une troupe de soldats allemands. En cette fête de Noël, ils perpétrèrent un massacre occasionnant la mort de plusieurs dizaines de jeunes hommes ainsi que d’autres envoyés en déportation.

Le président pour la vallée Verte du Souvenir français, René Perrissin, appelle : «  La réconciliation a succédé aux combats. Les pays européens regardent ensemble l’avenir. Face aux dangers du monde, venez faire mémoire de leur sacrifice afin de continuer à bâtir un monde de liberté.   »

Livre : Noël 1943 : le massacre d'Habère-Lullin

Habère-Lullin, village martyr d'un coin de France. Dans la nuit de Noël 1943 des tirs, du sang, des cris, des pleurs, des flammes. Habère-Lullin symbolise à la fois la barbarie de l'occupation nazie, la félonie de Français vénaux mais aussi la fierté d'une jeunesse rebelle face à des lois iniques et le courage admirable d'une population affrontant tous les dangers pour sauver des vies. Rendre un visage et un passé à ces martyrs c'est leur redonner vie. Pour un impossible oubli, une vigilance indéfectible.

Le livre : Noël 1943 : le massacre d'Habère-Lullin ; chronique d'un crime nazi

MJO, Article du 13 déc. 2022
Monument commémoratif

Habère-Lullin — Monument commémoratif tragédie du Château

Dans la nuit du 25 au 26 décembre 1943, des SS massacrèrent 25 résistants et civils, parmi lesquels de nombreux réfractaires au STO, réunis dans le château pour un bal. D’autres furent déportés, sans retour pour six d’entre eux.