Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Carnet de deuil — Jack Roquet

Carnet de deuil — Nécrologie Jack Roquet - Jean-Louis Lallier-Gollet

Jack Roquet, est décédé ce mardi 25 juin à l’âge de 97 ans.

Ce dernier était né le 14 janvier 1927 à Orgères-en-Beauce (Eure-et-Loir), où ses parents étaient volaillers. Il avait un frère aîné, Pierre. Il a vécu avec ses parents jusqu’à l’âge de 16 ans. Puis il fut apprenti boucher à Houdan (Yvelines). Il effectue son service militaire en 1945 au 121e régiment du train à Monthléry (Essonne), puis il s’engage en 1956 afin de rejoindre le front en Algérie où il sert durant une année.

Il se marie en 1953 avec Germaine avec laquelle il a eu un fils, Michel. Puis il se remarie en 1968 avec Micheline et de cette union est né Patrick. Il aura la joie d’accueillir deux petits-enfants et trois arrière-petits-enfants. De 1957 à 1973, il tient un restaurant à Paris (12e arrondissement), avant de venir s’installer à Châtel, commune qu’il avait découverte lors de vacances.

Dans la station, il tient un commerce d’alimentation jusqu’en 1992, date à laquelle il prend une retraite bien méritée. Il était passionné de ski qu’il a commencé à pratiquer à 45 ans seulement et appréciait les randonnées en montagne. Très impliqué dans la vie du village, il ordonnançait les cérémonies patriotiques avec une rigueur incontestée, avec toujours dans un uniforme impeccable. Pendant plusieurs années, il était un des piliers du club de belote.

Jack Roquet était aussi titulaire de la médaille militaire et de la croix de guerre 1939-1945 et la croix de la valeur militaire. Il en était d’ailleurs le président départemental. Il s’est beaucoup investi également au sein du comité du Souvenir Français et de la section des anciens combattants car il tenait à cœur de transmettre le devoir de mémoire auprès des jeunes.

Figure incontestable de la station, sympathique et toujours agréable, il laisse un souvenir marquant auprès des nombreux amis.

Jean-Louis Lallier-Gollet, 27 juin 204
Nécrologie Jack Roquet