Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Longeray Claudius Joseph

Juste — Juste parmi les nations
L'abbé Claudius Longeray, un homme d'église original qui a marqué le village par sa bonhomie et ses talents de bricoleur hors pair. Mais surtout, c’est un Juste parmi les nations.

SOURCE : Mémorial de la déportation. Haute-Savoie 1940-1945 — Michel Germain

Vers la fin de l’année 1942, la famille Rappart arriva à Annecy (Haute-Savoie). Hugo, sa femme Ella et leur fillette de treize ans, Eva, se dirigèrent vers l’église Notre-Dame, où ils espéraient trouver l’abbé Coutain.

Comme il n’était pas là, ils firent appel à l’abbé Longeray, curé de la paroisse de Mercier près d’Annecy, en visite à l’église. Ils lui racontèrent qu’ils avaient tenté en vain de passer la frontière suisse, qu’ils ne savaient plus quoi faire et qu’ils allaient tenter une nouvelle fois la traversée. L’abbé leur expliqua que ce serait trop dangereux et leur proposa l’hospitalité dans sa paroisse. Il les hébergea temporairement à l’église puis leur trouva un logement dans le village.

Par son entremise, Eva fut embauchée comme bergère, gagnant de quoi subvenir à ses besoins. En été 1943, les Rappart furent priés de quitter les lieux par le propriétaire. L’abbé leur donna asile dans les sous-sols de l’église, où ils vécurent cachés avec leur fille jusqu’à la Libération.

Le prêtre prenait un risque considérable, d’autant que son neveu, milicien, menaçait de le dénoncer à la Gestapo. Capturé par la Résistance, le neveu fut exécuté peu avant la fin de l’Occupation.

Le 16 mai 1989, l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à l’abbé Claudius Longeray le titre de Juste parmi les nations.

Personnes sauvées

  • M. Rappart Hugo
  • Mme Rappart Ella
  • Mme Edmands (née Rappart) Eva

Lieux de mémoire

Plaque commémorative

Fillière — Plaque Abbé Claudius Longeray

Plaque en mémoire de l'abbé Claudius Longeray qui prenait unrisque considérable, d’autant que son neveu, milicien, menaçait de le dénoncer à la Gestapo, en hébergeant des familles juives. Le [ins]16 mai 1989[/ins], l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à l’abbé Claudius Longeray le titre de [juste]

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !