Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

La place Claudius Longeray a été officiellement inaugurée à Fillière

Christian Rophille, maire délégué de Saint-Martin-de-Bellevue, découvre la plaque commémorative, en présence de Catherine Mercier-Guyon, adjointe déléguée aux cérémonies, de Jacques Bocquet, conseiller, et de Julie Montcouquiol, maire de Cuvat. Photo Le DL/S.B.

La commune déléguée de Saint-Martin-Bellevue a eu, en son temps, un personnage illustre. Certains s’en souviennent encore de cet homme hors du commun. Claudius Longeray a été curé de Saint-Martin-Bellevue.

Afin d’honorer sa mémoire, Christian Rophile a proposé au conseil municipal de Fillière d’apposer une plaque “place Claudius-Longeray” au chef-lieu. Cette dernière a été inaugurée ce mercredi 8 mai.

Longeray Claudius Joseph est né à Chavanod le 29 avril 1888. Il était devenu curé de Saint-Martin-Bellevue le 6 décembre 1931 et est décédé le 20 novembre 1959. C’était une figure originale. Doué d’un extraordinaire talent de bricoleur et de mécanicien, il aurait pu faire breveter ses nombreuses inventions. Sa cure, véritable arche de Noé, était dotée d’un outillage à faire rêver les professionnels qui, du reste, avaient recours à ses services. Il était, pour ses paroissiens, la dépanneuse universelle.

La médaille de Juste parmi les nations ui avait été attribuée à titre posthume lors d’une cérémonie à la salle Eugène-Verdun en 1990. Il avait hébergé au presbytère de Saint-Martin-Bellevue une famille juive d’octobre 1942 à mars 1945.

Serge Bocquet, Article du 10 mai 2024
Plaque commémorative

Fillière — Plaque Abbé Claudius Longeray

Plaque en mémoire de l'abbé Claudius Longeray qui prenait unrisque considérable, d’autant que son neveu, milicien, menaçait de le dénoncer à la Gestapo, en hébergeant des familles juives. Le [ins]16 mai 1989[/ins], l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à l’abbé Claudius Longeray le titre de [juste]