Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Magland — 20 juillet 1944 : Combat de la Balme-Arâches

Magland La Balme — Cérémonie du 8 mai (2024). Hommage des Anciens Combattants à la stèle de René Giroud-Gerbetant, fusillé il y a 80 ans, le 20 juillet 1944.

Mémorial pour l’oppression 3808 W 1395

SOURCE : Mémorial de l'oppression : fonds du service du Mémorial de l'oppression et de la délégation régionale du Service de recherche de crimes de guerre ennemis (SRCGE), 1940-1944 : 3808

Les événements

Le mercredi 19 juillet 1944, des hommes de la compagnie 93-16 (F.T.P.F) arrêtent un train de marchandises à la hauteur de Balme (à Magland). Ils provoquent ensuite une explosion sur la locomotive empêchant la machine de repartir. La circulation est coupée sur cette voie.

En fin d'après-midi, le colonel Mayer, qui commande l'ensemble des troupes allemandes en occupation en Haute-Savoie, envoie une colonne en renfort dans la vallée en amont de Cluses.

Cette troupe, montée sur 22 véhicules, redescendant le 20 juillet, est violemment accrochée par 67 maquisards de la 16e compagnie restés sur place en embuscade dans la vallée, dans le passage étroit dominé par les hautes falaises de Balme.

Les tirs de bazookas anéantissent le convoi. Les maquisards décrochent et les soldats valides, qui ont sauté des camions, ratissent le secteur. Assurant le repli de ses camarades, René Giroud-Gerbettant, une jeune de 18 ans, est pris par les soldats ennemis, cloué à un arbre et torturé sauvagement, avant d'être fusillé. Suatton, également fait prisonnier est incarcéré à l'École d'Horlogerie de Cluses. Il sera libéré par ses camarades le 18 août 1944. Selon les maquisards, les Allemands ont eu 21 tués et de nombreux blessés

Lieux de mémoire

commemoration  Stèle René Giroud-Gerbetant

Stèle René Giroud-Gerbetant

Magland • 20 juillet 1944