Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Janvier 1944, le souvenir d’un massacre, commémoration 2021

Le salut des drapeaux aux martyrs. Photo Le DL /Francis CHAVIGNY

Malgré une communication à minima, Covid-19 oblige, la cérémonie du souvenir du massacre par la barbarie nazie de 11 résistants et civils dans le village de Pouilly et de l’incendie de plusieurs maisons, a eu lieu devant la stèle de la mémoire ce dimanche 31 janvier.

Claudine Ranvel, vice-présidente de l’Association des anciens combattants et amis de la Résistance locale, dans son discours, en présence du député Martial Saddier et du vice-président du Conseil départemental Raymond Mudry, a rappelé les noms gravés dans le marbre de ceux pour qui les valeurs de notre République resteront à jamais (liberté, égalité, fraternité), pour que l’obscurantisme ne trouve plus place au sein de notre société.

Puis ce fut au tour d’Antoine Valentin, le maire de Saint-Jeoire, de dire que cette nuit du 28 au 29 janvier 1944 dans ce village, fut le triomphe de la barbarie, mais pour demain l’espoir que l’humanisme français ait force de loi.

Manquaient à cette cérémonie particulière, sous coronavirus, Roger Baussant, de Mégevette, le dernier résistant vivant de la vallée du Risse. Ainsi que les enfants du village martyr que Marcel Roy, résistant de la première heure, rescapé des Glières, chevalier de la Légion d’honneur, décédé il y a quelques années, avait associés à l’hommage aux victimes par la remise de la rose du souvenir à l’appel de leur nom.

Francis Chavigny, Article du 31 jan. 2021
Stèle commémorative

Saint-Jeoires — Stèle commémorative du hameau de Pouilly

Saint-Jeoires — Stèle commémorative du hameau de Pouilly

En mémoire de

Robert Desbiolles Jean Carrier