Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Flora et Jean-Marie Saulnier tenaient l’Auberge du Lyonnais à Annecy

Hôtel restaurant le Lyonnais tenu par Flora Saulnier et on mari

Parmi les femmes exemplaires dont l’histoire gardera la trace, on retrouve également Flora Saulnier. Avec son mari, Jean-Marie, elle tenait l’Auberge du Lyonnais à Annecy. Cet établissement sera, jusqu’en novembre 1943, une plaque tournante très importante de la Résistance haut-savoyarde.

Étape de filière et boîte aux lettres

Restaurant très fréquenté, par les chauffeurs de cars notamment, l’Auberge est à la fois lieu de rendez-vous, boîte aux lettres, étape de filières partant parfois du Nord de la France, lieu d’approvisionnement des journaux clandestins…

Jean-Marie Saulnier est un républicain convaincu, militant du Front populaire, il est contacté dès mars 1942 par les responsables lyonnais de Combat. Il sera un des grands responsables de ce mouvement pour le département, avec René Blanc.

Flora sera déportée à Ravensbrück

Sentant le danger, en novembre 1943, il part continuer le combat dans l’Isère avant de revenir pour la libération de sa ville.

Quant à Flora Saulnier, née le 17 février 1902 à Armoy, résistante depuis le début, elle est arrêtée le 23 novembre 1943 par la Gestapo et déportée à Ravensbrück (n° 35.466) d’où elle revient l’été 1945.

Après la guerre, Jean-Marie Saulnier et Flora Saulnier reprennent leurs activités hôtelières avant de goûter à une retraite bien méritée à Anthy-sur-Léman, au bord du lac.

Jean-Marie Saulnier décèdu premier et sa femme, présidente d’honneur de la Fédération nationale des déportés, s’éteint à 92 ans, en août 1994.

DL, 4 mai 2013