Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Émouvant hommage lors de la journée des morts pour la France en Indochine

Émouvant hommage lors de la journée des morts pour la France en Indochine : Un dernier instant de recueillement, pendant l’interprétation de la Marseillaise. Photo le DL/Serge Bocquet

Samedi 8 juin, une cérémonie commémorative de la Journée nationale des morts pour la France en Indochine (1945-1954) présidée par Yves Le Breton, préfet de Haute-Savoie, s’est déroulée au mémorial départemental érigé en leur honneur au jardin public, rue de la Fraternité à Annecy, en présence d’élus, des autorités civiles et militaires et des représentants d’associations patriotiques ainsi qu’une vingtaine de porte-drapeaux.

Julia et Thomas, petit-fils du président Jean-Paul Ducimetière, ont lu le poème de Pierre Paul Bedot (chef de bataillon promotion Saint-Maixent 1938-1939), N’oublions pas l’Indochine , qui évoque les combattants tombés pour la France pendant la guerre d’Indochine. “Ceux qui en combattant sont morts dans la rizière, soit au cœur de la nuit soit en pleine lumière, souvent sans le secours de la moindre prière, ou d’un regard d’ami : Ne les oublions pas…”

L’Indochine comprenait alors la Cochinchine, l’Annam, le Tonkin, le Laos et Cambodge. Tous ces territoires avaient été colonisés par la France en 1884. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1945, les Vietnamiens ont engagé la lutte armée afin d’obtenir leur indépendance.

Ce fut alors le début de la guerre d’Indochine, avec l’envoi par la France d’un grand nombre de soldats pour maintenir son contrôle sur sa colonie indochinoise. Entre 1945 et 1954, 83 300 combattants français ont été tués lors du conflit en Indochine qui se termina par la bataille de Dien Bien Phu. Cette journée, instituée par décret du 26 mai 2005 a permis d’honorer la mémoire de tous ces combattants tombés au cours de ce conflit souvent méconnu.

Six gerbes ont été déposées au pied du mémorial dont celle de la Fédération des anciens d’Indochine et des théâtres d’opérations extérieures des pays de Savoie, représentée par son président fondateur, ancien combattant d’Indochine au GT 15, Henry Mazoyer, ancien commerçant d’Annecy, membre de la Légion d’honneur.

Serge Bocquet, date
Lieu de mémoire en lien avec Émouvant hommage lors de la journée des morts pour la France en Indochine