Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Comment le Souvenir Français reste fidèle à sa devise : entretenir, conserver, transmettre

La tombe des frères Roch, restaurée pour ce 11-Novembre, sous la garde d’un jeune sapeur-pompier

La section de Cluses du Souvenir Français ne ménage pas ses efforts pour assurer les missions qui se trouvent dans sa devise - entretenir, conserver, transmettre - entre nettoyage des tombes des soldats Morts pour la France et interventions dans les écoles notamment.

La section du canton du Souvenir Français, présidée par Jean-François Bocquet depuis 2014, poursuit sa mission de rénovation des tombes des Poilus dans les différents cimetières du canton pour célébrer le 11-Novembre conformément à sa devise “Entretenir, conserver, transmettre”. L’opération est répétée pour les commémorations du 8-Mai 1945.

Outre ses actions de remise en état des pierres tombales, la section locale mène de nombreuses opérations de transmission de la mémoire vers la jeunesse.

Ainsi, chaque année, elle organise et finance des sorties historiques au cimetière de Morette et au plateau des Glières pour les enfants du primaire. Elle a participé à la panthéonisation de Geneviève Anthonioz de Gaulle en 2017 en permettant à un groupe de collégiens clusiens d’assister à la cérémonie à Paris. En 2018, pour le 100e anniversaire de la fin de l’Armistice de la Première Guerre mondiale, une exposition historique a marqué l’événement à la Maison des Allobroges et sur le parvis de la mairie.

L’entretien des sépultures altérées par le temps se fait également chaque année dans les différents cimetières du canton en accord avec les municipalités concernées qui collaborent sans restriction avec l’association. Cette action permet la préservation des stèles pour éviter le transfert des corps de soldats vers les tombes de regroupement (fosse commune).

Les membres du Souvenir Français vont également au contact des enfants dans les groupes scolaires et en particulier par les conférences de Michel Germain, professeur d’histoire et auteur de nombreux ouvrages historiques.

La section de Cluses devenue une référence

Le Souvenir Français a été créé en 1887 à l’initiative de Xavier Nielsen pour le souvenir des soldats morts pendant la guerre de 1870. C’est aujourd’hui la plus ancienne association commémorative. Des monuments de cette époque existent toujours à Taninges, Thonon, Annecy et Bonneville.
Aujourd’hui, le Souvenir Français est dirigé au niveau national par le général Serge Barcellini et compte 200 000 adhérents.
En Haute-Savoie, il est dirigé par le délégué départemental Michel Flahaut, il compte 1 400 adhérents, répartis sur 27 comités. Le comité du canton de Cluses compte 65 adhérents, il a été créé par Charles Mélinand. Jean-François Bocquet a succédé à André Gouvernon à la présidence en 2014. La section de Cluses est devenue une structure de référence au niveau départemental. Le Souvenir Français canton de Cluses proposera un concert de la fanfare du 27e BCA le 17 novembre au théâtre des Allos (entrée gratuite).

Le relais de la flamme, une nouveauté depuis 2021

En collaboration avec l’UNC Alpes, l’Anacr, le Département et l’Éducation Nationale, le Souvenir Français a relancé l’école des porte-drapeaux en Haute-Savoie.

En 2021, il a aussi participé pour la première fois au relais de la flamme ; fragment de flamme pris sur la tombe du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe à Paris et amené en Haute-Savoie sur les sépultures des soldats morts pour la patrie par des militaires.

Le Souvenir Français, section du canton de Cluses, et tous ses membres tiennent à associer à leurs actions l’UNC Alpes locale et son président Jo Crétin, ainsi que la municipalité clusienne.

Gilles Reverdy, Article du 11 Nov. 2023