Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Lettre N°53
Doit-on les oublier ?

Doit-on oublier les 268 Français morts sur les terres lointaines coréennes ? Doit-on oublier ces combattants volontaires qui ont participé à cet épisode de la guerre froide ? Doit-on les exclure de notre mémoire nationale ? .
SF74 — Souvenir Français de la Haute-savoie


Édito de la lettre de Lettre N°53

ÉDITO : Doit-on les oublier ?

Doit-on oublier les 268 Français morts sur les terres lointaines coréennes ? Doit-on oublier ces combattants volontaires qui ont participé à cet épisode de la guerre froide ? Doit-on les exclure de notre mémoire nationale ?

La guerre de Corée a commencé il y a 70 ans. Elle a fait 268 "Morts pour la France". Aucun traité de paix n’a été signé. L’actualité nous rappelle régulièrement que les deux nations qui se partagent aujourd’hui la péninsule peuvent à tout moment s’embraser. Dans l’histoire de la France, la guerre de Corée occupe peu de place. Dans l’histoire du monde, elle est essentielle. Les combattants français qui s’y sont illustrés, en particulier à Wonju, à Twin-Tunnels, à Chipyong-Ni, aux combats de la côte 1037, à la bataille de Crèvecoeur, aux combats du T-Bone, à la bataille d’Arrowhead et aux combats du secteur de Song-Kok méritent mieux que notre oubli et que notre silence.

Ils sont "Morts pour la France", comme meurent aujourd’hui les combattants des opérations extérieures. Ils sont morts parce que la France ne peut pas se replier sur elle-même, parce que le monde est, hier comme aujourd’hui, complexe et que notre Nation doit impérativement demeurer un des gardiens de sa stabilité. Alors que se multiplient les anniversaires du 80e (de 1940), 130e (naissance du général de Gaulle), 150ème (de 1870), ce 70e anniversaire doit nous rappeler que des hommes ont fusionné leur destin individuel dans celui collectif d’une guerre où se jouait le sort de l’humanité.

Le Souvenir Français sera présent sur l’ensemble des tombes des combattants "Morts pour la France" en Corée autour du 13 octobre.

Contrôleur Général des Armées (2s)
Président Général de l'association Le Souvenir Français
,Article du

Les lettres du Souvenir


Lettre n°87
Mourir pour Beyrouth ?
PDF
Lettre n°86
Jean Moulin et Le Souvenir Français
PDF
Lettre n°85
Les trois couleurs
PDF
Lettre n°84
Les dissidents
PDF
Lettre n°83
Patria non immemora
PDF
Lettre n°82
Les justes
PDF
Lettre n°81
Femmes engagées
PDF
Lettre n°80
Ukraine, notre mémoire partagée
PDF
Lettre n°79
Et si nous réagissions ?
PDF
Lettre n°78
Dessine-moi un souvenir !
PDF
Lettre n°77
14-18, Relever le défi de l'Avenir
PDF
Lettre n°76
Croire au front
PDF
Lettre n°75
Notre mémoire partagée
PDF
Lettre N°70
Les femmes en résistance
PDF
Lettre N°68
Héritages
PDF
Lettre n°67
Hommage aux Grognards de l'Empire
PDF
Lettre n°66
11 novembre 2021, un enjeu mémoriel
PDF
Lettre n°65
L'année 1941
PDF
Lettre n°64
S'adapter au XXIe siècle
PDF
Lettre n°61
Passant, réveille-toi !
PDF
Lettre N°58
1871, le Temps de la République
PDF
Lettre N°57
Rejoignez nous !
PDF
Lettre N°55
Jeunesse de France…
PDF
Lettre N°54
Ce que nous dit "L'Inconnu"
PDF
Lettre N°52
Osons 1870 !
PDF

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !