Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Lettre N°52
Osons 1870 !


Qui se souvient encore de cette guerre ?.
SF74 — Souvenir Français de la Haute-savoie - Association mémoriel


Édito de la lettre de Lettre N°52

Le 11 novembre 1920, le transfert du corps du Soldat Inconnu sous l’Arc de Triomphe vola la « vedette » au cœur de Gambetta déposé au Panthéon. La victoire de 1918 clôturait le temps de la « défaite glorieuse ».

Depuis, même notre histoire scolaire a oublié pendant des années cette guerre. Faut-il commémorer 1870 alors que la France connaît les incertitudes d’une pandémie mondiale ? Faut-il mobiliser les critiques et les insinuations de ceux qui pensent que la France a mieux à faire que de multiplier les commémorations ?

150 ans sont passés et ces 150 ans forcent notre réflexion. Une réflexion de mesure du temps. Ces 150 ans sont en effet répartis en deux versants : 75 ans de guerres franco-allemandes qui ont vu s’emboîter trois guerres. 75 ans de paix européenne.

L'emboîtement de ces trois guerres, le général de Gaulle en avait eu l'intuition lorsqu'en 1941, il évoqua la guerre franco-allemande de trente ans commencée en 1914. Pétri de la connaissance de la "défaite glorieuse" de 1870, il faisait cependant sien la clôture mémorielle intervenue le 11 novembre 1920.

Alors nous disons Osons !

Osons la redécouverte d’une tranche historique de 150 années. Alors que la mémoire n’est que le tri de l’histoire au temps présent, osons remettre en lumière une page d’histoire qui nous apprend tant sur notre République, sur les relations franco-allemandes, et sur l’Europe nécessaire.

Le Souvenir Français vous dit à tous, ensemble osons commémorer la guerre de 1870-1871.

Contrôleur Général des Armées (2s)
Président Général de l'association Le Souvenir Français
, Article du 31 July 2020

Les lettres du Souvenir


Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !