Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Lebovici Jacques, Gabriel Dit Launnoy

Né le 22 mars 1924 à Neuilly-sur-Seine (Seine, Hauts-de-Seine), exécuté sommairement le 1er avril 1944 à Le Petit-Bornand, auj. Le Petit-Bornand-Les Glières (Haute-Savoie) ; étudiant ; résistant des Glières.

Étudiant, Jacques Lebovici habitait 12 rue Chauveau à Neuilly avec son père Lazare, industriel, et sa mère Janine Haas. La guerre venue, la famille (de confession juive) émigra à Bonneville. Selon M. Rodrigue (témoignage février 2008), Jacques aurait été avec lui et d’autres jeunes réfugiés juifs à Menthon-Saint-Bernard en 1942. Ils auraient été contactés par un inconnu qui leur aurait demandé de rejoindre le maquis dans la montagne. Seul Lébovici a répondu à l’appel. Auparavant, son frère Yves, né le 27 juillet 1922, étudiant, s’était lui aussi engagé dans l’action, et avait été arrêté à Grenoble, interné à Drancy et déporté sans retour à Auschwitz par le convoi n° 63 parti le 17 décembre 1943 (homologué interné résistant, Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 347571).

Jacques Lebovici, 18 ans en 1943, chercha à rejoindre la Résistance dans la région de La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie). A la fin du mois de janvier 1944, il monta sur le Plateau des Glières avec les jeunes de la région et forma avec eux la section « Savoie-Lorraine ». Après l’ordre de décrochage du 26 mars, il fut capturé par les Allemands, sur le Plateau, près des chalets de Tinnaz. Il fut enfermé quatre jours dans l’école du Petit-Bornand avec d’autres détenus et il fut exécuté, avec Lucien Cotterlaz-Rannard, chef de la section, au lieu-dit les Sissibles (Petit-Bornand), le 1er avril 1944.

L’adjoint au maire du Petit-Bornand, Jean-Claude Ballanfat, rédigea ainsi l’acte de décès concernant Jacques Henri Launnoy (à partir des papiers trouvés sur lui) : « Le 4 avril 1944, nous avons constaté le décès, paraissant remonter à trois jours de Jacques Henri Launnoy, domicilié à Bonneville, né à Neuilly-sur-Seine (Seine) le 24 mars 1925, étudiant, fils de Louis Launnoy, représentant de commerce et de Jeannine Mestriaux son épouse, sans profession, domicilié à Bonneville, célibataire… le corps a été trouvé sur notre commune… ». Cet acte de décès rédigé au moment de la découverte de son corps fut établi en fonction des papiers d’identité trouvés sur lui au nom de Jacques Henri Launnoy. Il fut inhumé dans un premier temps au cimetière du Petit-Bornand.

Jacques Lebovici fut reconnu « Mort pour le France » le 8 juillet 1945. Une plaque a été apposée contre le rocher sur le lieu de son exécution.

SOURCE : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — MémorialGenWeb. — Mémoire des Hommes. — Mémorial de la Shoah-CDJC. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 347570 (nc) et Caen SHD/ AC 21 P 588361.

Lieux de mémoire

Plaque commémorative

Glières-Val-de-Borne — Plaque 7 martyrs de la Résistance, mairie

Cette plaque commémore l'un des nombreux actes de la répression allemande qui a eu lieu autour du plateau des Glières dans les jours qui suivirent la dispersion du maquis. Ici ont été emprisonnés 7 martyrs de la Résistance lâchement fusillés par les Allemands le [er] avril 1944

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !