Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Deïana Angelo

Civil — Mort Exécuté
Né le 17 septembre 1925 à Saint-Julien (Corrèze), massacré le 1er avril 1944 à Saint-Jeoire-en-Faucigny (Haute-Savoie) ; ouvrier manœuvre ; victime civile.

En 1944, la mère d’Angelo Deïana, Raphaela Meloni, ménagère à Mieussy (Haute-Savoie), était veuve de son époux Angelo Dominique Deïana. Angelo Deïana, qui vivait avec elle, était manœuvre à l’usine du Giffre.

Le 1er avril 1944, la Gestapo conduite par Alphonse P… et dirigée par le gestapiste Gromm, investit la basse vallée du Giffre, puis l’usine du même nom à la recherche de résistants et notamment d’Henri Plantaz.

Le bilan de cette opération fut lourd : de nombreuses personnes furent arrêtées (voir Le Prix de la Liberté aux Editions de La Fontaine de Siloé). Quatre hommes furent tués au cours de l’opération : Joseph Baud, Angelo Deïana, René Dorioz et Henri Plantaz-Lavaz. (Mémorial pour l’oppression 3808 W 1500).

C’est Alphonse Carrier, chauffeur automobile qui déclara le décès en mairie de Marignier (acte 22/1944). Angelo Deïana ne semble pas avoir été homologué résistant.

Le 13 avril, les Allemands fusillèrent Paul Letallec, Tchékalov et Lucien Garot. Trente prisonniers sont déportés : Lucien Béné, Roger Bouverat, Armand Chamot, Noël Devaud, Joseph Duret, Roger Foulaz, Max Gavard, Armand Millet, Jules Rapin, Raymond Béné, Marius Bontaz et Lucien Périno moururent dans les camps et Alphonse P… disparaîtra également en déportation.

SOURCE : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — MémorialGenWeb. — Non répertorié dans Mémoire des Hommes.

Lieux de mémoire

Stèle commémorative

Marignier — Stèle des fusillés

Stèle des fusillés du Giffre rend hommage à Joseph BAUD, René DORIOZ et Angel DEÏANA, fusillés le [er] avril 1944 à Marignier

En mémoire de

Joseph BaudAngel DeïanaRené Dorioz

Marignier — Stèle des fusillés, 80e anniversaire, BAUD DORIZ et DEIANAMarignier — Stèle des fusillés, 80e anniversaire, BAUD DORIZ et DEIANA

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !