Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Chapal Bruneton Odette

Résistante — Juste parmi les nations
Aidé par sa femme Odette, le pasteur Chapal transforma le presbytère d’Annecy (Haute-Savoie), où ils habitaient, en asile pour les réfugiés, juifs ou non, qui, fuyant la France occupée, s’apprêtaient à franchir la frontière suisse.

]Paul Chapal[/figure], mari d'ODette Chaapl, appartenait à la CIMADE, le réseau protestant de sauvetage qui sauva des centaines de personnes en les aidant à quitter la France et en les prenant en charge en Suisse. Le pasteur fut décoré de l’ordre d’Orange-Nassau par la Hollande pour avoir sauvé des pilotes ayant fait un atterrissage forcé en France.

Odette utilisa le savoir acquis lorsqu’elle était chef de section dans le mouvement des Guides de France pour venir en aide aux réfugiés. Claude Spire, une réfugiée qui vécut à Annecy d’août 1940 à 1945, était une camarade de lycée et une très bonne amie de Jeannie, l’aînée des cinq enfants des Chapal.

Elle évoqua après la guerre la façon dont Odette avait résolu le probléme des enfants hébérgés dans le grenier ou la cave du presbytère, et qui n’en pouvaient plus d’être enfermés. Odette avait créé pour eux un corridor externe. Tendant des cordes à linge pour délimiter un passage, elle y suspendait draps et couvertures, maintenus au sol par des grosses pierres, de façon à dissimuler même les pieds des enfants. Jeannie et Claude sortaient ainsi les enfants, ce qui les calmait.

La maison était ravitaillée chaque jour en nourriture grâce à des amis. On disait aux voisins que c’était pour des invités. Jeannie participait activement aux opérations de secours menées par ses parents. Le pasteur et sa femme refusèrent avec modestie la médaille des Justes, disant à leurs enfants qu’ils n’avaient fait que leur devoir pendant l’Occupation.

Outre l’aide apportée aux familles juives, Paul Chapal* accueille et cache également des réfractaires.

Lieux de mémoire

Plaque commémorative

Annecy — Plaque Camille Folliet et Paul, Odette Chapal

À la mémoire de Camille Folliet et Paul et Odette Chapal, religieux et résistants français. Camille Folliet, prêtre sur Annecy, s'oppose notamment au STO et aides des réfractaires.

En mémoire de

Camille FollietPaul ChapalOdette Chapal

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !