Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

La Balme-de-Thuy — l'embuscade de Morette

SF74 — Souvenir Français de la Haute-savoie - Association mémoriel

Les événements

Dans la nuit du 27 mars 1944 au cours du repli consécutif à l'attaque du Plateau des Glières par la Wehrmacht appuyée par les forces du gouvernement de Vichy,un groupe de vingt-cinq maquisards sous le commandement du lieutenant Pierre Bastian, progressait péniblement dans l'obscurité avec ses blessés, tentant de regagner la vallée de Manigod par la montagne

Vers 22 h. à Morette, un groupe d'environ vingt- cinq maquisards ayant franchi le Fier et remontant la vallée sont pris dans une embuscade. Ils sont surpris en ces lieux par des fusées éclairantes et les feux violents d'armes automatiques d'une position allemande.

Seuls sept rescapés, dont leur chef, se retrouvèrent à l'aube sur les sommets. Le reste du détachement fut anéanti. Ce sera le lieu de la future nécropole.

L'occupant ordonna à la ville de Thônes d'enfouir les corps dans une fosse commune.Passant outre, la population, conduite par son maire, riposta en donnant à ses morts une sépulture de soldats et créa ainsi l'origine du cimetière de Morette où furent progressivement rassemblés les morts des combats des Glières.

Précédement dans l’après-midi, le capitaine Maurice Anjot, renonçant à traverser la vallée du Fier par Dingy, se dirige vers Nâves-parlean, avec deux anciens chasseurs du 27e BCA et un petit groupe d’Espagnols qui l’a rejoint et l’escorte. Le capitaine, les deux chasseurs et trois Espagnols sont tués par les Allemands, au-dessus du village, au lieu-dit le Clu.