Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Un hommage rendu aux victimes des bombardements des 3 et 4 août 1944

Les représentants des familles avec Michèle Favre d'Anne, conseillère municipale, ont déposé une gerbe devant la stèle où figurent les noms des victimes.

Malgré une météo maussade, les familles des victimes entourées du conseil municipal et des autorités civiles et militaires, ont célébré le 79e anniversaire des bombardements de la ville les 3 et 4 août 1 944. Ces bombardements allemands ont eu lieu en représailles sur la population coupable de sympathie et d’aide aux résistants.

Lors de cette funeste opération, 12 habitants ont perdu la vie, une vingtaine a été blessée et de très nombreux dégâts ont été causés, dont une partie de l’église Saint-Maurice.

Ce jeudi soir, après la messe du souvenir, un rappel historique de ces douloureuses journées a été fait par Roland Atrux, représentant les familles des victimes, avant le dépôt de gerbes par les représentants des familles devant la stèle énumérant les victimes, ainsi que devant le monument aux Morts par la municipalité, les conseillers départementaux et le Souvenir Français

J.-P.C., Article du 5 août 2023
Stèle commémorative

Thônes — Stèle bombardement des 3 et 4 août 1944

En mémoire des victimes du bombardement de Thônes du 3 août 1944, en représailles de l’embuscade survenue la veille en aval du col de Bluffy par un commando de maquisards sur un convoi de camions allemands et des parachutages d'armes du 1er août 1944 au plateau des Glières.

En mémoire de

Henriette CollombMarthe KaiserJeanne MaurisErnestine QuétantAntoinette VeyratFrançoise Donzel-GargantAnne PolineRosalie UgliettiCamille AtruxJoseph ChaixÉdouard Favre-Félix Jean-louis Rey-BarratMme Vallanzasca et sa fille

Commémoration du 78[e] anniversaire des bombardements de ThônesLa première bombe lancée, le jeudi 3 août à 18 heures fut la plus meurtrière. Elle éclata sur la nef latérale de l'église tuant deux personnes présentés à ce moment-là dans l'édifice et quatre autres présentes rue Blanche. (Photo : Collection Amis du Val de Thônes)