Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Hommage rendu aux maquisards à la Morette

Hommage rendu aux maquisards

Ce samedi 20 août, après les allocutions faites à la nécropole de Morette, c’est devant la chapelle des Confins que le maire, Didier Thevenet, en présence des autorités civiles et militaires, a rendu hommage aux deux maquisards Jacques Marchand et Patrick Verley qui périrent lors de l’attaque d’un détachement de chasseurs alpins italiens le 20 août 1943.

Puis, après la lecture de la stèle érigée par le Souvenir français, c’est Philippe Cherpitel, président de l’association du Maquis des Confins qui a rappelé les difficultés qui apparaissent chaque année au sein des associations d’anciens combattants vieillissants ou disparus.

C’est pourquoi le Souvenir Français, représenté par son nouveau président, Serge Porret, par l’intermédiaire du comité cantonal de Thônes et avec l’aide de la délégation de la Haute-Savoie, tient à veiller entre autres, à l’entretien de ce lieu, à la préservation de la mémoire du maquis des Confins et de son histoire.

Il a aussi rappelé à la mémoire le souvenir de Paul Vittoz, ancien président de la section de la vallée de Thônes et Maurice Vittoz, fidèle porte-drapeau de La Clusaz, disparus dernièrement. Un moment fort pour transmettre les valeurs de la République aux jeunes générations, qui s’est poursuivi autour du verre de l’amitié offert par la municipalité.

Josiane MERMILLOD, Article du 21 août 2022
Nécropole

La Balme-de-Thuys — Nécropole militaire nationale de Morette

Les corps de 105 résistants, principalement des combattants des Glières, sont inhumés au cimetière de Morette dès avril 1944. Inauguré par Vincent AURIOL en 1947, ce cimetière militaire devient la Nécropole nationale des Glières en 1984, classé monument historique en 2015. Il est géré par l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

Hommage rendu aux maquisardsHommage rendu aux maquisardsHommage rendu aux maquisardsHommage rendu aux maquisards