Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Commémoration à Entremont du 79e anniversaire de l’assassinat du lieutenant Tom Morel

Dépit de gerbe en hommage au lieutenant Tom Morel et à tous les résistants du Plateau des Glièresà la Stèle vivre libre ou mourir

Commémoration du 79e anniversaire de l’assassinat du lieutenant Tom Morel, chef du Bataillon du plateau des Glières, à Entremont.

Rappel de l'histoire

Après l'invasion de la zone sud par les Allemands en novembre 1942, Tom Morel passe dans la clandestinité et entre dans la Résistance en Haute-Savoie où il retrouve le commandant Vallette d'Osia, organisateur et chef de l'Armée Secrète (AS) pour ce département. Il va alors s'attacher, avec le capitaine Maurice Anjot, ex-adjoint de Vallette d'Osia, à organiser l'AS dont le nombre de volontaires se multiplie après la mise en œuvre du service du travail obligatoire (STO) en Allemagne en février 1943.

En septembre 1943, le commandant Vallette d'Osia est arrêté par les Allemands qui viennent de remplacer les Italiens dans l'occupation de la Savoie. C'est le capitaine Henri Romans-Petit, organisateur et chef de l'AS de l'Ain qui lui succède à la tête de l'AS de Haute-Savoie. Celui-ci nomme Tom Morel chef des maquis du département et lui donne pour mission d'organiser la réception des parachutages alliés sur le plateau des Glières.

Lieutenant Tom Morel, chef du bataillon des maquisards du plateau de Glières Haut-lieu de la résistance en Haute-Savoie

Le 31 janvier 1944, Tom Morel s'installe sur le plateau avec 120 maquisards. À la fin février, il a sous ses ordres environ 300 hommes qu'il a organisés en trois compagnies. Tom Morel s'illustre par ses talents de chef et d'entraîneur d'hommes venus d'horizons géographiques, sociaux et politiques très divers. Il adopte la devise «  vivre libre ou mourir   » et instruit son bataillon pour en faire une unité homogène et opérationnelle en vue des combats de la libération. En février et en mars, de nombreux accrochages se produisent avec les groupes mobiles de réserve (G.M.R.) et avec la Milice du régime de Vichy qui encerclent alors le plateau.

Le 2 mars, Tom Morel décide une opération commando contre l'hôtel Beau Séjour à Saint-Jean-de-Sixt où sont cantonnés des G.M.R. Trente d'entre eux sont faits prisonniers. Ils doivent servir de monnaie d'échange contre Michel Fournier, étudiant en médecine et médecin auxiliaire du maquis, arrêté au Grand-Bornand quelques jours plus tôt. Les prisonniers sont libérés, mais, malgré l'accord sur l'honneur de l'intendant de police d'Annecy, Michel Fournier reste détenu.

En mars, le maquis des Glières bénéficie de l'arrivée de 120 maquisards du Chablais et du Giffre. Tom Morel décide alors de mener une autre opération, plus importante et plus risquée, contre l'état-major du G.M.R. Aquitaine à Entremont au pied du plateau des Glières. En effet, l'officier de paix Robert Couret, commandant par intérim du G.M.R., n'a pas respecté ses engagements à l'égard de la Résistance et son chef, le commandant Grégoire Lefèbvre3, arrivé le 7 mars, a refusé toute discussion avec le maquis. Plus d'une centaine d'hommes participent à l'opération dans la nuit du 9 au 10 mars 1944. Un des groupes, commandé directement par Tom Morel, réussit à prendre l'hôtel de France, siège de l'état-major des G.M.R. Les maquisards désarment leurs prisonniers, mais le commandant Lefèbvre - qui avait gardé un révolver 6,35 mm sur lui - tire sur Tom Morel 4.

Le corps du lieutenant Théodose Morel est remonté sur le plateau des Glières, où il est enterré le 13 mars après une cérémonie religieuse. Le 2 mai suivant, son corps est descendu dans la vallée et il est aujourd'hui inhumé au cimetière militaire de Morette, devenu la nécropole nationale des Glières, en Haute-Savoie.

Chant des partisans par l'école primaire d'Entremont

Stèle vivre libre ou mourir : hommage au lieutenant Tom Morel, assassiné à Entremont il y a 79 ans, et à tous les résistants du Plateau des Glières - commemoration-79e-anniversaire-mort-lieutnant-tom-morel-01
Discours en hommage au lieutenant Tom Morel, assassiné à Entremont il y a 79 ans, et à tous les résistants du Plateau des Glières - commemoration-79e-anniversaire-mort-lieutnant-tom-morel-02
Hommage au lieutenant Tom Morel, assassiné à Entremont il y a 79 ans, et à tous les résistants du Plateau des Glières - commemoration-79e-anniversaire-mort-lieutnant-tom-morel-03
Chant des partisans par l'École primaire d'Entremont Hommage au lieutenant Tom Morel et à tous les résistants du Plateau des Glières - commemoration-79e-anniversaire-mort-lieutnant-tom-morel-04
Hommage au lieutenant Tom Morel et à tous les résistants du Plateau des Glièresà la Stèle vivre libre ou mourir - commemoration-79e-anniversaire-mort-lieutnant-tom-morel-05
Dépit de gerbe en hommage au lieutenant Tom Morel et à tous les résistants du Plateau des Glièresà la Stèle vivre libre ou mourir - depot-gerbe-79e-anniversaire-mort-lieutnant-tom-morel-01
Dépit de gerbe en hommage au lieutenant Tom Morel et à tous les résistants du Plateau des Glièresà la Stèle vivre libre ou mourir - depot-gerbe-79e-anniversaire-mort-lieutnant-tom-morel-02
Honneur au lieutenant Tom Morel et à tous les résistants du Plateau des Glièresà la Stèle vivre libre ou mourir - depot-gerbe-79e-anniversaire-mort-lieutnant-tom-morel-03
Enterrement du lieutenant Tom Morel au Plateau des Glières - enterrement-lieutnement-tom-morel-chef-maquis-plateau-glieres
Stèle en hommage au lieutenant Tom Morel au résistant du Plateau des Glières - entremont-stele-lieutenant-tom-morel-chef-bataillon-des-glieres-maquis-haute-savoie
Stèle en hommage au lieutenant Tom Morel au résistant du Plateau des Glières - glieres-stele-lieutenant-tom-morel-chef-bataillon-des-glieres-maquis-haute-savoie
Lieutenant Tom Morel, chef du bataillon des maquisards du plateau de Glières Haut-lieu de la résistance en Haute-Savoie - lieutenant-tom-morel-premier-chef-du-maquis-des-glieres
Hotel de France QG des maquisards du plateau des Glières - hotel-de-france-entremont-etat-major-maquiards-plateau-glieres
Image

of