Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Agglomération thononaise, Un parcours mémoriel pour ne jamais oublier

De jeunes porte-drapeaux devant la stèle du Savoie-Léman . Archives Photo le DL/G.B.

L’anniversaire des 80 ans de la Libération a impliqué des scolaires de Thonon et de plusieurs autres communes de l’agglomération qui dévoileront le résultat de leur travail ce vendredi à Tully.

Suite à une directive ministérielle du 23 novembre 2023, un groupement d’intérêt public a été formé pour préparer et coordonner les manifestations du 80e anniversaire des Débarquements, de la Libération et de la Victoire de 1945. Le projet du Département s’intitule “La Haute-Savoie se libère par les seules forces unies de la Résistance en août 1944”. Comme ces cérémonies se situent en août et que les scolaires sont en vacances, des actions vont être menées avec des scolaires en amont de ce mois.

L’arrondissement de Thonon-les-Bains a ainsi choisi de travailler avec des classes primaires de Thonon, Margencel, Sciez et le Lyaud-Armoy. Les classes de CM1- CM2 présenteront un parcours de mémoire et les petites classes interpréteront des chants comme celui des Partisans. Ce parcours sera présenté le vendredi 31 mai à partir de 9 heures à l’Espace Tully de Thonon. Ce travail a été mis en place par les inspections primaires d’Évian et de Thonon, la famille Néplaz et Nicole Baud sous la responsabilité du général Pierre Martre à Thonon.

Les élèves se retrouveront à l’Espace Tully, et présenteront un parcours numérique dans la ville de Thonon et à Foges. Les Résistants choisis sont Louis Joly (professeur à Jean-Jacques Rousseau, capitaine de l’Armée secrète de Thonon, mort à Dachau et dont le portrait sera réalisé par les CM1-CM2 de l’école des Arts) ainsi que Marius Bouvet et ses camarades fusillés au lycée hôtelier Savoie Léman en février 1944, par l’école de Margencel.

Jean Moulin et les autres

Autres figures honorées, celle de Jean Moulin par les élèves de CE2-CM1 des Arts qui fut sous-préfet de Thonon (son buste est situé en bas de la rue Vallon), mais aussi Angèle Nicollet (épouse de Jules Nicollet qui firent passer en Suisse des résistants et des juifs ; ils habitaient aux Charmilles sur Crête, son portrait sera effectué par l’école du Morillon de Thonon), ainsi qu’Antoine Lugrin et Louis Duchêne qui firent passer Mendès-France en Suisse à partir de leur cabane de pêcheurs à Rives (leurs portraits seront faits par les CM1 et CM2 du Chatelard). Enfin, les combats de Foges seront relatés par les CM1 et CM2 de l’école des Buclines (à Sciez).

Ces figures de la Résistance locale donneront lieu à un parcours numérique dans Thonon avec un QR code activé par un téléphone portable (logiciel Baludik) au niveau de six sites : Savoie-Léman, sous-préfecture, Rives, Crête, Jean-Jacques Rousseau et monument de Foges. À l’issue de la matinée les maires des classes concernées remettront aux élèves un livre : Les lettres du résistant Jean Moulin.

Gilles Bondaz, Article du 28 mai 2024
Stèle commémorative

Thonon — Stèle du Savoie-Léman

Le 26 février 1944, Thonon a été le théâtre d’une effroyable fusillade qui a endeuillé une école renommée : l’École Hôtel du Savoie-Léman. Six résistants y ont été fusillés par d’autres Français. C’est une dramatique page de notre histoire chablaisienne.