Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Passant, souviens-toi ! - les lieux du souvenir de la seconde guerre mondiale en France.

Extraits de Serge Barcellini, Passant souviens-toi ! Les lieux du souvenir de la Seconde Guerre mondiale en France, Serge Barcellini et Annette Wieviorka, Paris, Plon, 1995.

Dès 1944, en France, des monuments, des steles, des plaques ont été érigés ou apposés, en hommage aux héros ou aux victimes de la guerre, de l'occupation, de la persécution et du génocide. On en compte aujourd'hui des dizaines de milliers à travers le pays.

Pourquoi et comment ce souvenir s'est-il mis en place ? Déportés, résistants, Juifs, Polonais, malgré-nous, 2e DB, Jean Moulin, France libre, chacune de ces mémoires possède sa spécificité.Les auteurs ne se sont pas bornés à dresser, pour la première fois, un inventaire raisonné des lieux de mémoire les plus significatifs de la Seconde Guerre mondiale. Ils ont aussi procédé à une analyse de ces mémoires plurielles et mouvantes, matériellement inscrites dans le paysage de France. Serge Barcellini est inspecteur général au ministère des Anciens Combattants et Victimes de guerre. Annette Wieviorka, directeur de recherches au CNRS, est notamment l'auteur de Déportation et Génocide (Plon, 1992).

Ouvrages recommandés

Elles ont sauvé les enfants (1939-1945) Lyon - Saint-Étienne - Chamonix

Elles ont sauvé les enfants (1939-1945) Lyon - Saint-Étienne - Chamonix

Détail

Durant la Seconde Guerre mondiale, deux femmes, Marinette Guy et Juliette Vidal, créèrent à Saint-Étienne, sous la couverture de leur association, l’Aide aux mères, un réseau en lien avec des structures de résistance existantes sur Lyon.

Ce réseau permit de sauver plusieurs dizaines d’enfants pourchassés. Au péril de leur vie, elles les prenaient en charge sur toute la région. Elles cachaient et encadraient ensuite ces enfants dans des sites d’accueil, et plus particulièrement au cœur des Alpes, à Chamonix, où elles bénéficiaient parfois de complicités héroïques locales. En se basant sur des témoignages d’enfants sauvés et sur des documents d’archives, Jean-Luc de Uffredi retrace le parcours extraordinaire de ces deux femmes qui, dès 1969, furent reconnues Justes parmi les nations pour les vies sauvées.

Elles ont sauvé les enfants (1939-1945) Lyon - Saint-Étienne - Chamonix • Les Passionnés de Bouquins - 2023

Sur le sentier des guerres - Récit d'un chasseur alpin

Sur le sentier des guerres - Récit d'un chasseur alpin

Détail

Après avoir été aide de camp du président de la République, le colonel Vincent Minguet a pris en 2021 le commandement du 27e bataillon de chasseurs alpins, basé à Annecy. Mais, auparavant, des années durant, il a participé à différents conflits. En Afghanistan, en Afrique, au Liban, puis très récemment en Roumanie, près de la frontière ukrainienne…

À travers des souvenirs et des moments vécus, Vincent Minguet a souhaité prendre du recul, se questionner et identifier une quête de sens sur ce parcours de combattant. Comme tous les militaires déployés sur des théâtres d'opérations, participant de près ou de loin au destin de la France, les soldats acceptent la dure mission qu'est la guerre. Fort de son expérience, Vincent Minguet s'interroge et implique le lecteur sur cette mission, sur le rôle et le quotidien de tous ceux qui, comme lui, cheminent sur le sentier des guerres.

Vincent Minguet • Les Passionnés de bouquins — 2022

Chasseurs Alpins, la saga des diables bleus : Tome 2, 1915-1918

Chasseurs Alpins, la saga des diables bleus : Tome 2, 1915-1918

Détail

Le tome 2 de la Saga des Diables Bleus retrace l'histoire des chasseurs alpins de 1915 à 1918, Engagés dans les Vosges, à Verdun, dans la Somme, en Italie et dans la campagne de France de 1918, les chasseurs font partis des troupes d'élite de l'Armée française.[/commune]

Ce livre, issu d'une collection de 4 tomes, est consacrée à la grande histoire des chasseurs alpins, de 1879 à nos jours. Il fait la synthèse de leur histoire, symbolique, uniformes et équipements au travers une multitude de chapitres richement illustrés de photos, souvent inédites, de rares pièces d'uniformes, de fanions et d'insignes, issus de la collection des auteurs et de grandes collections privées.

Laurent Demouzon, David Thill • 2022

Lieux de mémoire des deux sièges 1870-1871 - Guide de la ville de Paris

Lieux de mémoire des deux sièges 1870-1871 - Guide de la ville de Paris

Détail

Le 11 novembre 1920, l'entrée du coeur de Léon Gambetta au Panthéon marque symboliquement la fin mémorielle de la guerre franco-allemande de 1870-1871. Alors que pendant plus de quarante-cinq années, la République a entouré de ferveur les combattants morts pour la patrie lors d'une défaite " victorieuse ", la vraie victoire de la Grande Guerre clôt ce temps de la mémoire. Progressivement, l'histoire de 1870-1871 est oubliée, ne laissant en lumière que l'épisode de la Commune.

Cet oubli est si fort qu'en 1941 le général de Gaulle à Londres, souhaitant mobiliser les Français dans la bataille contre l'Allemagne, évoque une " guerre de trente ans " commencée en 1914 et qui s'achèverait – exceptionnelle prémonition – en 1944-1945. Or c'est d'une " guerre de soixante-quinze ans " donc qu'il fallait alors parler. Oublier la guerre de 1870-1871, c'est en effet s'interdire de comprendre ce formidable temps de l'opposition franco-allemande marquée par trois guerres qui se sont enchâssées entre 1870 et 1945. Cent-cinquante ans ont passé.

Il nous a semblé nécessaire de remettre en lumière ce temps où les deux pays se combattent afin de mieux faire apparaître les soixante-quinze années de paix qui se sont ouvertes depuis 1945 grâce à la construction européenne. La mise en lumière de la guerre de 1870-1871 consiste d'abord à réintroduire dans l'oeil des citoyens du monde, et en particulier des citoyens français et allemands, le patrimoine né de ce conflit.

Un patrimoine exceptionnellement riche fait de monuments, de stèles, de plaques, de cimetières et de sépultures. Ce guide des lieux de mémoire du Siège de Paris (1870-1871) en Ile-de-France (Paris) est une réponse du temps présent à un passé qu'il nous apparaît nécessaire de connaître.

Jean-François Decraene • Gloria Victis - 2022

Le Souvenir Français

Le Souvenir Français

Détail

Créée au lendemain de la guerre de 1870, l’association le Souvenir français s’est donné pour mission d’honorer la mémoire de tous ceux qui sont Morts pour le France – qu’ils soient français ou étrangers -, en entretenant leurs tombes et les monuments, en prenant part aux commémorations, et par des actions en direction de la jeunesse.

Tout au long de l'année, les bénévoles de l'association le Souvenir français entretiennent et fleurissent plus de 130 000 tombes. Ils permettent d'honorer les Morts pour le France mais aussi de transmettre le message de mémoire aux jeunes générations. Cet ouvrage permet de découvrir l’histoire et les missions du Souvenir Français, association peu connue du grand public et souvent confondue avec les associations d’anciens combattants. À travers ce livre, le Souvenir Français souhaite engager les jeunes générations au devoir de mémoire pour ne pas oublier tous ceux qui sont Morts pour le France.

Hannah Brown, Serge Barcellini • NANE — 2022

Des hommes dans la guerre : Hommage aux résistants hauts-savoyards

Des hommes dans la guerre : Hommage aux résistants hauts-savoyards

Détail

« Des hommes dans la guerre » est le deuxième tome des Mémoires intimes de la guerre de 1939-1945 en Haute-Savoie, après « Des femmes dans la guerre ». Michel Germain est parti à la rencontre des Hauts-savoyards pris dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale.

À travers leur vécu au quotidien, leurs anecdotes, leurs heurs et leurs malheurs, il nous livre une vision concrète de la guerre, dans les familles, dans les foyers, dans l’intimité des hommes qui l’ont vécue. Illustré de nombreux documents et images personnelles, cet ouvrage nous emmène à la rencontre des histoires qui ont fait l’Histoire.

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 2021

1941 - Hommage aux combattants engagés au service de la France

1941 - Hommage aux combattants engagés au service de la France

Détail

Revue hors-série “1941 - Hommage aux combattants engagés au service de la France”.

SF. • Le SF – 2021

Les 100 – Hommage à 100 combattants de la Grande Guerre

Les 100 – Hommage à 100 combattants de la Grande Guerre

Détail

Afin de sensibiliser le plus grand nombre de nos concitoyens à la question de l’entrée en déshérence des tombes familiales dans lesquelles sont inhumés des combattants « Mort pour le France », et/ou des combattants ayant joué un rôle important dans les guerres du 20e siècle, le Souvenir Français place, sous les projecteurs, chaque année, 100 combattants choisis dans la mesure du possible dans 100 départements différents, bénéficiant chacun d’une tombe dans un cimetière communal.

Ces 100 combattants sont présentés depuis 2018 dans une brochure, publiée au mois d’octobre 2021 en complément de la revue et se présentent de la manière suivante : 84 départements présents, Plus de 35 «Morts pour le France», 60 Compagnons de la Libération.

SF. • Le SF – 2021

1940 - La Bataille de France

1940 - La Bataille de France

Détail

Hommage aux morts pour la France”. Les 100 combattants de 1940. Le Souvenir Français a souhaité mettre en lumière 100 destins qui marquent la diversité des hommes qui sont Morts pour le France, diversité des statuts sociaux, des ages, des régions d’origine, des régiments d’engagement, mais aussi diversité de la mort au combat.

Ces 100 combattants ne sont que l’avant-garde des 65 000 Morts pour le France. Ne les oublions pas !

SF. • Le SF – 2021

1939 La drôle de guerre – Hommage aux morts pour la France

1939 La drôle de guerre – Hommage aux morts pour la France

Détail

Revue hors-série — Le 3 septembre 1939, il y a 80 ans, la France rentrait en guerre contre l’Allemagne à la suite de l’invasion de la Pologne. Commençait alors ce que les Français et les historiens ont dénommé la “drôle de guerre”.

Un guerre d’attente ou les Français s’habituaient à croire à une “drôle de paix”. Nous avons souhaité rendre hommage à ces combattants oubliés et invisibles. Ils étaient jeunes, souvent célibataires, agriculteurs pour la majorité d’entre eux, leur vie était simple, mais “ils étaient la France”.

SF. • Le SF – 2021

Lieux de mémoire des deux Sièges 1870 + 1871 - Guide de la Seine-Saint-Denis

Lieux de mémoire des deux Sièges 1870 + 1871 - Guide de la Seine-Saint-Denis

Détail

Le Guide des lieux de Mémoire des deux sièges de Paris 1870+1871de Seine-Saint-Denis est le deuxième ouvrage de la collection Gloria Victis qui comportera huit volumes, recensant les vestiges d’une guerre oubliée dans les huit départements d’Île-de-France dont chacune des 1 268 communes a été impactée.

Il s’agit de relever en historien les faits et les lieux tout en agissant en mnémographe par la collecte des éléments visibles et invisibles comme supports d’une vieille mémorielle. En honorant le sacrifice des générations antérieures, ils invitent les générations présentes et futures à reprendre possession de l’histoire de la nation. L’oubli est la plus hermétique des pierres tombales !

Jean-François Decraene • Gloria victis - 2021

La Bataille des Alpes - 1940

La Bataille des Alpes - 1940

Détail

En juin 1940, alors que la France vit la pire défaite militaire de son histoire, l’armée des Alpes résiste victorieusement aux assauts italiens et parvient même à contrer l’attaque à revers menée par les Allemands en direction de Grenoble et Annecy.

Fin 1941, un premier livre hors commerce et anonyme relate avec précision cette bataille. Aujourd’hui introuvable, cette réédition voulue par les officiers-élèves de l’École militaire interarmes dont la promotion a pris le nom de « Armée des Alpes », est très largement augmentée de textes, de biographies, de photos et de cartes, qui permettent de comprendre la situation, le déroulement des évènements ainsi que les décisions prises sur ce front jugé à tort secondaire. Max Schiavon, docteur en histoire, a dirigé la recherche du Service historique de la Défense. Spécialiste de l’histoire militaire contemporaine, et en particulier des élites militaires, il a publié récemment Corap, bouc-émissaire de la défaite (Perrin), Weygand l’intransigeant (Tallandier), Les Carnets secrets du général Huntziger et Le Général Georges, un destin inachevé aux Éditions Pierre de Taillac.

Max Schiavon • Pierre De Taillac — 2021

L'hôtel de Brienne au cœur de l'histoire

L'hôtel de Brienne au cœur de l'histoire

Détail

L'hôtel de Brienne est un hôtel particulier construit au 18e siècle. Situé au numéro 14 de la rue Saint-Dominique dans le 7e arrondissement à Paris, il abrite les bureaux du ministre des Armées, tandis que les infrastructures du ministère des Armées à proprement parler se trouvent désormais réunies sur le site de Balard.

Cette BD retrace l’Histoire de l’hôtel de Brienne.

Morvan, Ortiz, The tribe • Midi - 2020

Sur les pas du soldat Jules Reutinger

Sur les pas du soldat Jules Reutinger

Détail

Les carnets de campagne de 1870 du soldat Reutinger sont retrouvés et transcrits. L’auteur a souhaité compléter ce récit par des documents, photos et dessins et en se rendant sur les lieux pour retrouver exactement les sites dont il est question. Les voies de chemin de fer abandonnées, les sorties de bois, lieux de combats, les fermes, lieux de replis, les tombes.

« Sur les pas du soldat » est donc aussi une histoire dans l’histoire, une quête personnelle, un hommage, voire un questionnement sur le sens de l’histoire. Cette histoire de soldat, teintée du délicieux parfum d’un parcours initiatique, lui donne un sens éminemment jubilatoire.

Étienne Rohmer •  D'Alsace en Perche — 2020

Lieux de mémoire des deux Sièges 1870 + 1871 - Guide des Hauts-de-Seine

Lieux de mémoire des deux Sièges 1870 + 1871 - Guide des Hauts-de-Seine

Détail

Le département des Hauts-de-Seine est constitué en 1964 de 36 communes dont 27 proviennent de l'ancien département de la Seine et 9 de l'ancien département de la Seine-et-Oise. Situées à l'ouest de la capitale fortifiée par Adolphe Thiers depuis 1844, toutes ses municipalités sont touchées par les combats du siège prussien et par les séquelles de l'insurrection parisienne de La Commune.

Le 11 novembre 1920, l'entrée du coeur de Léon Gambetta au Panthéon marque symboliquement la fin mémorielle de la guerre franco-allemande de 1870-1871.

Alors que pendant plus de 45 années, la République a entouré de ferveur les combattants morts pour la patrie lors d'une défaite "victorieuse", la victoire de la Grande Guerre clôt le temps de la mémoire devenue sélective. La commémoration du 150e anniversaire de ce conflit à l'origine de 75 années rythmées par 3 guerres franco-allemandes suivies de 75 années de réconciliation et de reconnaissance mutuelles dans une paix européenne à consolider est l'occasion de la publication de la série "Gloria victis".

Les 8 ouvrages constituant la collection recensent les lieux de mémoires de toutes les communes de chaque département de l'île-de-France qui ont eu à souffrir des 2 sièges de Paris en 1870-1871 aujourd'hui oubliés. Ces guides répondent à la devise du Souvenir Français et à l'esprit de son fondateur François-Xavier Niessen (1846-1919).

Jean-François Decraene • Gloria Victis - 2020

Vie et mort des Présidents de la République Française 1873-2020

Vie et mort des Présidents de la République Française 1873-2020

Détail

Le Souvenir Français a souhaité rendre hommage aux Présidents de la République décédés . Il a reconnu à chacun son rôle dans la construction de notre République.

Leur rendre hommage, c’est garder en mémoire cette histoire partagée qui “fait nation”. Chacun de ces Présidents étaient nés dans une commune de France. Chacun est inhumé dans un de nos cimetières (à l’exception du Président Louis Napoléon Bonaparte). Le Souvenir Français a souhaité remettre ces lieux d’inhumation en lumière. Chacun de ces Présidents représentait la France. Tous sont aujourd’hui des maillons de notre histoire et de notre mémoire partagée. Leurs tombes méritent d’être connues et visitées.

Hervé Brouillet • Le SF – 2020

Livre hommage à Irène Gubier

Livre hommage à Irène Gubier

Détail

Grande figure discrète et efficace de la Résistance française, durant la Seconde Guerre Mondiale, Irène Gubier s’est engagée volontairement au service de la défense nationale. Elle a aidé notamment le Réseau Gilbert du colonel Groussard, en étant chargée d’une activité de courrier et de transfert de personnes, pourchassées par les Nazis, grâce à la particularité de sa maison, située sur le Foron et offrant une ouverture directe sur la Suisse.

Le Conseil municipal a décidé d’honorer sa mémoire, en donnant son nom à une esplanade proche de sa maison. Afin de mieux vous faire connaître son action, ainsi que celle d’autres « passeurs », la Commission Patrimoine de la commune de Gaillard a souhaité faire une exposition , à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine de 2019.

Ce fascicule, offert par la ville de Gaillard, contient une sélection de photos et de documents, que nous avons estimés les plus représentatifs de ce travail de recherche et de collecte.

Hommage à Irène Gubier • Mairie de Gaillard — 2019

L'abbé André Payot Résistant et chef de réseau (1939-1945)

L'abbé André Payot Résistant et chef de réseau (1939-1945)

Détail

Après avoir été prêtre à Seyssel et Le Grand-Bornand, l'abbé André Payot est nommé dans la paroisse de Vallorcine, près de Chamonix Mont-Blanc. Là, il crée en 1942 un réseau de résistance clandestin. Il cache des réfugiés dans le clocher de l'église et met en place des filières pour leur faire passer la frontière vers la Suisse. Aidé par des vallorcins et par des Guides de haute montagne, il permet le sauvetage de résistants, de Juifs, de réfractaires et de combattants.

Son histoire, tombée dans l'oubli à la fin de la guerre, ne resurgira que très brièvement des années plus tard quand un ancien fuyard, sauvé grâce au réseau de l'abbé André Payot, reviendra à Vallorcine… Ce livre de Jean-Luc de Uffredi retrace le parcours de ce héro discret durant cette période sombre de l'histoire. À travers les récits des derniers témoins ou de leurs descendants, l'auteur met aussi en lumière des faits méconnus et des documents rares et inédits.

Jean-Luc de Uffredi • Les Passionnés de Bouquins - 2019

1944 —  année terrible - hommage aux force de la libération de la Haute-Savoie

1944 — année terrible - hommage aux force de la libération de la Haute-Savoie

Détail

1944 : Le zénith de la radicalisation politique de l’Europe est atteint avec la fin de la Seconde de guerre mondiale. Les millions de morts, la violence meurtrière, le racisme, la xénophobie, la haine, l’intolérance ont mené le monde à sa perte. La Haute-Savoie sera le seul département de France métropolitaine entièrement libéré, dans la douleur de la guerre civile, par la force des héros de la Résistance.

Aussi, quand les cloches de la Libération sonnent à toute volée la fin de cette guerre maudite, les populations retrouvent le sourire, l’espérance d’une vie meilleure pour leurs enfants. Tous ont cru à un monde plus juste, à un monde de tranquillité, de paix et d’amour… Michel Germain nous livre ici son analyse généreuse de ces temps troublés où les communautés se déchirent jusqu’à la Libération finale. Un message de paix et d’espoir qui porte jusqu’à nos jours, pour que l’histoire ne se répète pas.

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 2019

Des femmes dans la guerre : Que justice soit faite aux résistantes !

Des femmes dans la guerre : Que justice soit faite aux résistantes !

Détail

Des femmes dans la guerre met en avant le rôle essentiel que les femmes ont joué pendant toute la période de la seconde guerre mondiale en Haute-Savoie. Ces héroïnes de l’ombre, loin de l’image du maquisard armé, sont souvent invisibles.

Elles noyautent les administrations, organisent l’hébergement des clandestins, prennent en charge l’acheminement des informations et le passage des frontières, ravitaillent les maquisards. Nombre d’entre elles entrent en résistance au péril de leur vie, sans oublier toutes celles qui se sont battues avec les affres d’une vie quotidienne faite de rationnement et de terreur. Ce livre, basé sur des témoignages recueillis au fil des quarante dernières années par Michel Germain, leur rend un vibrant hommage.

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 2018

Chasseurs Alpins, la saga des diables bleus : Tome 1, 1879-décembre 1914

Chasseurs Alpins, la saga des diables bleus : Tome 1, 1879-décembre 1914

Détail

Ce livre, issu d'une collection de 4 tomes, est consacrée à la grande histoire des chasseurs alpins, de 1879 à nos jours. Il fait la synthèse de leur histoire, symbolique, uniformes et équipements au travers une multitude de chapitres richement illustrés de photos, souvent inédites, de rares pièces d'uniformes, de fanions et d'insignes, issus de la collection des auteurs et de grandes collections privées.

Ce tome 1 couvre la période allant de 1879 à décembre 1914.

Laurent Demouzon, David Thill • 2017

Le Souvenir français à travers les siècles

Le Souvenir français à travers les siècles

Détail

Créé en 1887, le Souvenir Français a pour mission d'honorer la mémoire de ceux qui sont morts pour la France, d'entretenir leur sépulture, les monuments commémoratifs rappelant leur sacrifice et de perpétuer les hautes valeurs patriotiques.

Durant ces 130 ans, marqués par les deux guerres mondiales, d'innombrables bénévoles ont œuvré pour le Souvenir Français. Ils ont écrit par leur action et leur dévouement l'histoire de l'association. Cet ouvrage présente les portraits des présidents, secrétaires et trésoriers généraux, archivistes, rédacteurs de la revue, et de tant d'autres qui ont concouru à l'œuvre commune. Il rassemble aussi de nombreux documents iconographiques et d'archives, qui témoignent des faits mémorables de la vie de l'association, l'ensemble conférant ces pages la vertu d'un livre d'or.

Après avoir présidé un comité, Jean-Christophe Denis est devenu l'adjoint puis le délégué général du Souvenir Français pour le Loiret il y a 17 ans. Il a acquis une connaissance de la mémoire historique nationale de l'association qu'il a souhaité partager au travers de cet ouvrage. Chevalier de l'ordre national du Mérite, marié, père et grand-père, il a à cœur de transmettre aux générations suivantes les valeurs qu'il défend avec une conviction grandissante depuis soixante ans.

Jean-Christophe Denis • B. Giovanangel — 2017

Le devoir de mémoire

Le devoir de mémoire

Détail

L'expression « Devoir de Mémoire - histoire des politiques mémorielles » s'est imposé tant dans le langage du quotidien que de celui des hommes politiques. Mais où s'arrête et où commence ce devoir de Mémoire ? Que cache cette expression ?

Entre devoir et travail de Mémoire il est bien difficile aujourd'hui de s'y retrouver. Ce livre répond donc à une nécessité, celle de clarifier un contenu et tout simplement de comprendre et d'expliquer ce qu'est la politique mémorielle. Les enseignants, les élus dans leur diversité, les responsables d'associations et tout simplement l'ensemble des citoyens trouveront dans ce livre, très complet, un outil pour analyser, décrypter et comprendre la politique de Mémoire du XXIe siècle.

Sophie Hasquenoph, Serge Barcellini • SOTECA

Noël 1943 : le massacre d'Habère-Lullin ; chronique d'un crime nazi

Noël 1943 : le massacre d'Habère-Lullin ; chronique d'un crime nazi

Détail

Habère-Lullin, village martyr d'un coin de France. Dans la nuit de Noël 1943 des tirs, du sang, des cris, des pleurs, des flammes. Habère-Lullin symbolise à la fois la barbarie de l'occupation nazie, la félonie de Français vénaux mais aussi la fierté d'une jeunesse rebelle face à des lois iniques et le courage admirable d'une population affrontant tous les dangers pour sauver des vies.

Rendre un visage et un passé à ces martyrs c'est leur redonner vie. Pour un impossible oubli, une vigilance indéfectible.

La Délégation Territoriale de la Haute Savoie des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (AFMD DT 74), relais de terrain de l'association nationale, met en chantier les objectifs de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, placée sous le haut patronage du Président de la République et présidée par Marie Jo Chombart de Lauwe, résistante déportée.

La Fondation agit notamment afin de pérenniser « la mémoire de la Déportation et de l'Internement organisés entre 1933 et 1945 par le régime nazi et ses alliés, des génocides des juifs et des tziganes, de la répression exercée à l'encontre des résistants, des exactions de tout genre infligées aux populations ».

Collectif • Éditions De L'astronome — 2017

La Haute-Savoie 1939-1945 : Entre ombre et lumière

La Haute-Savoie 1939-1945 : Entre ombre et lumière

Détail

La Haute-Savoie pendant la guerre. Un département exemplaire pour un destin unique. Un département occupé, un département divisé. Oui. Une région partagée entre ombre et lumière.

L’ombre de l’occupant nazi et celle des spectres de la Collaboration. Bientôt la nuit noire de la Milice. Mais la lumière qui descend des Glières, la rédemption par tous ces Juifs et ces persécutés à qui l’on épargne l’enfer de la Déportation et enfin la lumière éclatante dans l’aube naissante de la Libération, par une belle matinée d’Août 1944 où tout un peuple haut-savoyard reconquiert sa force, sa dignité, son indépendance et sa liberté.

Michel Germain • Fontaine de Siloé — 2014

Être reconnaissant après la Grande Guerre. Les monuments aux morts en Haute-Savoie

Être reconnaissant après la Grande Guerre. Les monuments aux morts en Haute-Savoie

Détail

L'armistice du 11 novembre 1918 marque la fin de quatre longues années de guerre mais en Haute-Savoie, plus de 10 000 hommes manquent à l'appel pour célébrer la fin des combats. En l'espace de quelques années, la population et les municipalités rendent un hommage collectif au sacrifice de ces soldats en érigeant plus de 300 monuments aux morts.

Cette publication est le fruit d'une enquête menée dans les Archives départementales et communales et d'une campagne photographique sur le terrain. Il permet de situer les monuments sur le territoire, de se documenter sur leur auteur, leur financement (coût total, financement de la commune, subvention de l'Etat, souscription publique), le calendrier de leur réalisation (date de décision et date d'approbation du projet), les inscriptions et le nombre de noms qui y figurent, les éventuelles polémiques qui ont émaillé leur construction, du choix de l'emplacement à celui de l'inscription, jusqu'à l'inauguration en grande pompe. En analysant leur composition et leurs symboles, nous apprenons à regarder d'une oeil neuf les monuments aux morts et le phénomène commémoratif auquel ils participent.

Archives départementales • Haute-Savoie - 2014

Les monuments aux morts de la Haute-Savoie - Mémoire de la Grande Guerre

Les monuments aux morts de la Haute-Savoie - Mémoire de la Grande Guerre

Détail

Des maris par milliers… Morts familiers ou morts anonymes… Héros ou victimes… Comme la France entière, la Haute-Savoie se couvre de monuments commémoratifs au lendemain de la Grande Guerre.

Modestes ou imposants, ordinaires ou originaux, tous expriment la souffrance individuelle et collective. Mais leurs moyens sont variés et cette variété dessine une géographie des sensibilités politiques et religieuses de la Haute-Savoie contemporaine.

Canton après canton, commune après commune, Christian Sorrel invite avant tout le lecteur à voir les monuments, tout en lui proposant des clés pour les lire. Une manière originale d'appréhender la Grande Guerre en partant du regard des contemporains que la mémoire des combattants, monumentale ou privée, a aidés à survivre et à revivre.

Christian Sorrel • La Fontaine de Siloé - 2014

Un chasseur alpin dans la guerre et la résistance

Un chasseur alpin dans la guerre et la résistance

Détail

À travers les carnets de Louis Valon c'est une page de l'histoire de la seconde guerre mondiale qui nous est dévoilée. En 1938, Louis Valon s'engage dans les chasseurs alpins à l'âge de dix-huit ans.

En 1940, son régiment est envoyé sur le front de Narvik en Norvège afin de combattre les troupes allemandes. Après son retour en France, il rejoint la Résistance avant d'intégrer l'armée du général de Lattre de Tassigny en 1944. Il participera à la victoire finale des alliés en Allemagne. De sa formation militaire dans les Alpes jusqu'à son combat contre l'ennemi, le parcours extraordinaire de Louis Valon est aussi un témoignage sur l'engagement de nombreux chasseur alpin durant le conflit 39-45.

Patrick Valon • Les Passionnés de Bouquins - 2014

La Savoie sous l'uniforme : L'impact de l'armée sur le développement de la Savoie 1872-1914

La Savoie sous l'uniforme : L'impact de l'armée sur le développement de la Savoie 1872-1914

Détail

Entre 1872 et 1914, la Savoie, nouvellement rattachée à la France, se développe considérablement. Si l'industrie, l'hydroélectricité, le tourisme et le thermalisme en sont les principaux facteurs, il ne faut pas oublier le rôle prépondérant de l'armée dans cet essor.

Elle modifie le paysage, en construisant de nombreuses fortifications et routes, pénètre le milieu alpin, introduit le ski et cartographie le terrain. Elle désenclave les hautes vallées, en améliorant les voies de communication, en amenant une aide matérielle aux populations, en développant l'hygiène et en favorisant le développement du commerce local. Ce nouveau livre de Laurent Demouzon aborde tous ces sujets, au travers des récits, des documents et des archives étayées par plus de 482 documents, pour la majorité inédits.

Laurent Demouzon • Mémoire des Alpins — 2013

Combats aux sommets, 1939-1945 dans le massif du Mont-Blanc

Combats aux sommets, 1939-1945 dans le massif du Mont-Blanc

Détail

Durant la seconde guerre mondiale, le massif du Mont-Blanc peut passer pour un havre de paix, terrain de jeu des alpinistes isolé des lieux de conflit et de souffrance. Pourtant ce cadre idyllique a été le théâtre de courts mais violents affrontements. En 1939-1940, des hommes occupent des positions en haute altitude dans des conditions climatiques parfois extrêmes. En juin 1940, des opérations italiennes se déroulent sur une zone glaciaire par un temps exécrable.

En 1944, après la libération de Chamonix, le combat se poursuit en Italie, au refuge Torino. En 1945, se déroulent les deux plus hauts combats de la seconde guerre mondiale. Le 17 février, au col du Midi, 24 Français s’opposent à 40 Autrichiens. Le 9 avril, deux canons en batterie près de l’observatoire des Cosmiques engagent un duel avec des pièces ennemies installées en Italie, au mont Fréty. L’aviateur Firmin Guiron réalise des exploits en attaquant fréquemment l’ennemi dans des conditions rocambolesques. Cet ouvrage vous permet de revivre en détail et avec précision ces évènements qui se sont déroulés dans sans doute le plus beau décor de tout le dernier conflit mondial.

Laurent Demouzon • De la tour — 2013

Renseignements et faux papiers - Mon parcours de résistant de Lyon au camp de Buchenwald

Renseignements et faux papiers - Mon parcours de résistant de Lyon au camp de Buchenwald

Détail

Jean Nallit entre très tôt dans les mouvements de Résistance à Lyon. En charge notamment de la liaison et de la mise à disposition de faux papiers, il fait réaliser de nombreuses fausses cartes d’identité permettant notamment à des résistants et à des Juifs d’échapper aux traques nazies.

Arrêté en 1944 par la Gestapo, Jean Nallit est envoyé dans l’enfer de Buchenwald. Après de long mois en camp de concentration, il participe aux "marches de la mort". Il est libéré en 1945 par l’armée américaine.

Jean Nallit • Les Passionnés de bouquins - 2013

La flamme de la nation

La flamme de la nation

Détail

Destiné au jeune public, cet ouvrage rappelle le sens de la cérémonie de l'Arc de triomphe, qui mêle histoire et patriotisme. À qui doit-on ce monument à la gloire de la Grande Armée ? À Louis-Philippe ! Depuis quand entretient-on la flamme du souvenir ? Depuis 1923. Et cela s'est poursuivi, même sous l'Occupation !

Cet ouvrage permet de comprendre ce qui a motivé ce rituel perpétué sans relâche depuis 100 ans et les raisons qui pousseront les générations futures à le poursuivre. Un ouvrage pédagogique qui contribue à perpétuer la mémoire et à faire prendre conscience de l’appartenance à la Nation. Ponctué d’illustrations, de références historiques et d’encadrés, ce livre rédigé de façon claire et précise, explique l'importance de ce geste symbolique du ravivage la Flamme sous l’Arc de Triomphe, pour l’unité et l’avenir de notre pays.

SF. •  L’Esprit de Tous Les Combats — 2012

Henri Plantaz, héros de la Résisitance en vallée du Giffre

Henri Plantaz, héros de la Résisitance en vallée du Giffre

Détail

Au printemps 1944, les Allemands ne se présentaient plus qu’en nombre dans la vallée du Giffre. L’action de la Résistance s’y révèle implacable et les entraîne à rechercher tout particulièrement Henri Plantaz, l’un des derniers cadres de l’Armée secrète dans le secteur.

Le samedi 1er avril, les soldats de la Wehrmacht envahissent l’usine du Giffre et les hameaux alentours. Au cours de cette rafle, Henri Plantaz, 23 ans, tombe sous les balles allemandes.

Dubin Alain • CABEDITA — 2012

La vérité vraie sur le procès de la milice et des miliciens au Grand-Bornand du 19 au 24 août 1944

La vérité vraie sur le procès de la milice et des miliciens au Grand-Bornand du 19 au 24 août 1944

Détail

L’épuration en Haute-Savoie — Il faut laisser les morts enterrer les morts. Haute-Savoie, août 1944. La guerre est finie ? Ce département s’est libéré tout seul par ses propres forces, celles du Maquis. Voici donc un pays déchiré, meurtri par ses luttes fratricides.

Rien ne peut faire oublier qu’il s’agit bien d’une guerre civile. Une fois chassé l’Occupant nazi, l’heure de vérité a sonné. La « saison des loups » s’achève par les temps forts de l’Épuration. Sur Le Grand-Bornand, 76 miliciens vont être fusillés le 24 août, condamnés par une cour martiale, hâtivement constituée. L’Histoire a tranché ? Non ! Car depuis ce procès emblématique, des forces obscures œuvrent à ressusciter les fantômes de Vichy, de la Collaboration. Comme un travail de mémoire mené à l’envers ? Pour soulever le linceul sur un cortège de gisants enterrés à la va-vite dans un cimetière de miliciens… Quelques croix parsemées sur un coin de prairie pour ceux qu’on voulait croire ensevelis pour l’éternité dans l’immense nuit noire de la Milice.

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 2012

Louis Pache, guide et passeur De Vallorcine (massif du Mont-Blanc) à la Suisse

Louis Pache, guide et passeur De Vallorcine (massif du Mont-Blanc) à la Suisse

Détail

En 1940, Louis Pache, habitant de Vallorcine, village du massif du Mont-Blanc en Haute-Savoie, est guide de haute montagne au sein de la compagnie des guides de Chamonix.

Sous l'impulsion du Père Payot, Louis Pache profite de son métier de guide et de sa connaissance des sentiers environnants pour aider des Résistants, des opposants au régime et des Juifs en détresse à passer la frontière en direction de la Suisse, leur permettant ainsi d'échapper aux traques nazies, à la police de Vichy et à la déportation. Au péril de sa vie et avec la complicité de son épouse Franceline, Louis Pache devient passeur la nuit, luttant pour défendre ses idéaux et ce qui lui semble juste. En 1979, Louis Pache et Franceline Pache seront reconnus « Justes parmi les nations ».

Nathalie Pache-Ville, Jean-Luc de Uffredi • Les Passionnés de Bouquins - 2012

Parcours d'un étudiant savoyard dans la Résistance De Lyon à Annecy

Parcours d'un étudiant savoyard dans la Résistance De Lyon à Annecy

Détail

Étudiant au lycée du Parc à Lyon, ce jeune annécien marque dès la capitulation, sa volonté de résister à l'oppression, à l'horreur et aux abus perpétrés par le régime de Vichy et l'Allemagne nazie.

Alors que son père est prisonnier en Allemagne, Guy Sanglerat profite de ses fréquents allers-retours entre Lyon et Annecy pour s'impliquer dans les réseaux de Résistance, notamment en tant qu'agent de liaison. Après avoir échappé de justesse à la milice, il rejoint les maquis de Savoie et participe grandement à la libération d'Annecy.

Guy Sanglerat • Les Passionnés de Bouquins - 2012

Revue du Souvenir Français 90[e] anniversaire

Revue du Souvenir Français 90e anniversaire

Détail

Histoire du Souvenir Français à travers les 90 ans de sa revue.

Sommaire

  • 1. L’historique de la revue (1921-2011)
  • 2. Les Missions du Souvenir Français évoquées au cours de quatre-vingt-dix ans de parution.
  • 3. L’image du Souvenir Français
  • 4. Des textes contenus parmi les 481 numéros édités

SF • Le SF — 2011

Le Souvenir Français et la Flamme sous l’Arc de Triomphe

Le Souvenir Français et la Flamme sous l’Arc de Triomphe

Détail

Plaquette prestige « Le Souvenir Français et la Flamme sous l’Arc de Triomphe ». Paru en 2011

SF • Le SF — 2011

Derrière les miradors - Des déportés témoignent

Derrière les miradors - Des déportés témoignent

Détail

Né à Paris le 25 juillet 1925, Lucien Colonel entre dans la Résistance en octobre 1942,au sein du mouvement Libération Sud. Il prend une part active à la lutte contre la milice et les collaborateurs. Arrêté à la manifestation patriotique du 11 novembre 1943, interné au camp de Royallieu-Compiègne, il est déporté à Buchenwald le 17 janvier 1944, "39777", puis transféré à Dora, Osterhagen (kommando disciplinaire), Mackenrode et Wieda.

Évadé d'une marche de la mort, échappant de ce fait à l'incendie de la grange de Gardelegen, Lucien Colonel est libéré le 13 avril 1945, puis devient reporter-photographe au Dauphiné Libéré de 1952 à 1980. Il est co-président de l'Association Départementale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes de Haute-Savoie depuis 1970.

Par ses photographies, ses écrits et ses témoignages auprès de la jeunesse, il prend une part active au "devoir de mémoire". Commandeur de la Légion d'Honneur, Lucien Colonel est titulaire de nombreuses décorations dont la Médaille Militaire, la Croix de guerre 1939-1945 avec palme et la Croix du Combattant Volontaire de la Résistance.

Michel Germain, Lucien Colonel • Fontaine de Siloé — 2011

Victoire sur les Alpes, juin 1940

Victoire sur les Alpes, juin 1940

Détail

En juin 1940, alors que la France vit la pire défaite militaire de son histoire, l'armée des Alpes résiste victorieusement aux assauts des Italiens, et parvient même à contrer l'attaque à revers menée par les Allemands en direction de Grenoble.

À partir d'archives accessibles depuis peu, Max Schiavon a réalisé une étude complète et fondée sur des documents inédits. Dans cet ouvrage, adapté de sa thèse de doctorat, il présente les opérations militaires qui se sont déroulées en juin 1940 sur le front central des Alpes, dans les secteurs du Briançonnais, du Queyras et de l'Ubaye, sans oublier de préciser le contexte dans lequel cette campagne a eu lieu, ni de revenir sur les longs mois de préparation, depuis septembre 1939. Max Schiavon est officier de l'Armée de terre.

Max Schiavon • Mens Sana - 2011

Les sauveteurs de l'ombre en Haute-Savoie de 1940-1944

Les sauveteurs de l'ombre en Haute-Savoie de 1940-1944

Détail

Ils ont sauvé des Juifs. C'était en Haute-Savoie, entre 1940 et 1944. Ils n'ont jamais rien demandé ni réclamé ni revendiqué. Ils ont fait leur travail d'homme. C'est tout. Aujourd'hui, grâce à cet ouvrage, les voilà enfin sortis de l'ombre.

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 2011

Explique-moi Le Souvenir Français

Explique-moi Le Souvenir Français

Détail

Né en 1887, le Souvenir Français est une association.Elle est chargée de conserver la mémoire de ceux et celles qui sont morts pour la France, notamment en entretenant leurs tombes et les monuments élevés à leur gloire, aussi bien en France qu'à l'étranger.

Elle a également pour mission de transmettre aux générations successives, par le maintien du souvenir, le sens du devoir, l'amour de la Patrie et le respect de ses valeurs."Car la paix n'est jamais définitivement acquise ! À nous le souvenir, À eux l'immortalité.

Marie Bouvatier, Georges Dupré • Nane — 2010

Juin 1940, la guerre des Alpes - Enjeux et stratégies

Juin 1940, la guerre des Alpes - Enjeux et stratégies

Détail

1940, année totalement noire pour l'Armée française ? Certes, chacun se souvient que le 10 juin 1940, alors que l'armée française bat en retraite face à une Wehrmacht que rien n'arrête, l'Italie déclare la guerre à la France. Dans le Sud-Est, l'armée des Alpes livre une bataille qui s'achève le 25 juin.

Son issue est favorable, voire glorieuse pour les Français. Pourtant, elle n'a pas laissé une trace profonde dans les mémoires, même si c'est le seul succès important de l'Armée française durant cette période. De plus, peu de personnes imaginent l'importance politique, diplomatique et stratégique de cette bataille pour les années à venir.

Grâce à cette étude rigoureuse, qui s'appuie sur la consultation de milliers de pièces d'archives et de témoignages jusque-là inédits, Frédéric Le Moal et Max Schiavon présentent pour la première fois une vision d'ensemble des rapports franco-italiens, de la préparation des deux armées et des combats qui se sont déroulés dans les Alpes. Ils expliquent en particulier comment les tensions accumulées depuis plusieurs années, auxquelles s'ajoutent les circonstances bien particulières du printemps 1940, ont conduit Mussolini à déclarer la guerre à la France, et pourquoi l'Armée italienne n'est pas parvenue à enfoncer le front français, pourtant bien dégarni.

Il s'agit à la fois d'une synthèse de ce qui s'est passé dans le Sud-Est en 1939-1940, mais aussi d'une étude fouillée et précise des décisions prises par les responsables politiques et militaires au plus haut niveau, avant et à l'issue de cette guerre. Point de départ de la chute de Mussolini, l'étude de ce conflit est indispensable si l'on veut parfaitement comprendre la suite des événements de la Seconde Guerre mondiale.

Frédéric Le Moal, Max Schiavon • Economica — 2010

Haute-Savoie, Rebelle et Martyre

Haute-Savoie, Rebelle et Martyre

Détail

Michel Germain est le plus grand historien de la Haute-Savoie pour la période contemporaine. Son oeuvre est immense : une douzaine de livres publiés à la Fontaine de Siloé depuis 20 ans. Une monumentale tétralogie wagnérienne : «Chronique de la Haute-Savoie pendant la seconde guerre mondiale»; «Les Glières, mars 1944», un chef-d'œuvre sur la tragédie du Plateau vendu à 25000 exemplaires.

C'est son «Histoire de la milice» sous-titrée «Guerre civile en Haute-Savoie» qui s'impose au regard de la communauté des historiens. Avec son dernier ouvrage «Mémorial de la seconde guerre mondiale en Haute-Savoie», il livre le travail de toute une vie : 2156 existences de toutes ces personnes dont la vie a été anéantie par la guerre, dans cette terre de Haute-Savoie si marquée par les combats, si éprouvée par le martyre et l'horreur des luttes fratricides. Campé au bord de l'abîme, dessinant de sa main toute la profondeur du gouffre, Michel Germain transforme le royaume des ombres en pays de mémoire.

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 2009

Mémorial 1939-1945 de la Seconde Guerre mondiale en Haute-Savoie

Mémorial 1939-1945 de la Seconde Guerre mondiale en Haute-Savoie

Détail

Michel Germain est le plus grand historien de la Haute-Savoie pour la période contemporaine. Son oeuvre est immense : une douzaine de livres publiés à la Fontaine de Siloé depuis 20 ans. Une monumentale tétralogie wagnérienne : «Chronique de la Haute-Savoie pendant la seconde guerre mondiale»; «Les Glières, mors 1944», un chef-d'oeuvre sur la tragédie du Plateau vendu à 25000 exemplaires.

C'est son «Histoire de la milice» sous-titrée «Guerre civile en Haute-Savoie» qui s'impose au regard de la communauté des historiens. Avec son dernier ouvrage «Mémorial de la seconde guerre mondiale en Haute-Savoie», il livre le travail de toute une vie : 2156 existences de toutes ces personnes dont la vie a été anéantie par la guerre, dans cette terre de Haute-Savoie si marquée par les combats, si éprouvée par le martyre et l'horreur des luttes fratricides. Campé au bord de l'abîme, dessinant de sa main toute la profondeur du gouffre, Michel Germain transforme le royaume des ombres en pays de mémoire.

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 2009

Glières, mars 1944 : une grande et simple histoire

Glières, mars 1944 : une grande et simple histoire

Détail

Le grand livre des Glières. La Bataille de Mars 44 sur le plateau des Glières. Premier moment de la libération de la France en lutte contre l'occupant nazi. Monument et moment national consacré par le Général De Gaulle et André Malraux. " Je parle au nom des Associations de Résistants de Haute-Savoie et de l'ordre de la Libération. En mémoire du général de Gaulle, pour les survivants et pour les enfants des morts."

Lorsque Tom Morel eut été tué, le maquis des Glières exterminé ou dispersé, il se fit un grand silence. Les premiers maquisards français étaient tombés pour avoir combattu face à face les divisions allemandes avec leurs mains presque nues, non plus dans nos combats de la nuit, mais dans la clarté terrible de la neige. Et à travers ce silence, tous ceux qui nous aimaient encore, depuis le Canada jusqu'à l'Amérique latine, depuis la Grèce et l'Iran jusqu'aux îles du Pacifique, reconnurent que la France bâillonnée avait au moins retrouvé l'une de ses voix, puisqu'elle avait retrouvé la voix de la mort.

L'histoire des Glières est une grande et simple histoire, et je la raconterai simplement. Pourtant, il faut que ceux qui n'étaient pas nés alors - et depuis, combien de millions d'enfants ! - sachent qu'elle n'est pas d'abord une histoire de combats.

Le premier écho des Glières ne fut pas celui des explosions. Si tant des nôtres l'entendirent sur les ondes brouillées, c'est qu'ils y retrouvèrent l'un des plus vieux langages des hommes, celui de la volonté, du sacrifice et du sang. " Peu importe ce que fut dans la Grèce antique, militairement parlant, le combat des Thermopyles. Mais dans ces trois cents sacrifiés, la Grèce avait retrouvé son âme et pendant des siècles, la phrase la plus célèbre fut l'inscription des montagnes retournées à la solitude, et qui ressemblent à celles-ci : "Passant, va dire à la cité de Sparte, que ceux qui sont tombés ici sont morts selon sa loi

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 2008

La B.R.I du Commandant Amiot - Histoire de la Brigade Rouge Internationale de Savoie, 1944

La B.R.I du Commandant Amiot - Histoire de la Brigade Rouge Internationale de Savoie, 1944

Détail

Ce livre raconte l'histoire de [bri], un "maquis" célèbre dans les deux départements savoyards, le long des frontières suisse et italienne, en 1944. Tout y est décrit au plus près de ce qu'ont vu et ressenti les hommes et les femmes de [bri] au moment de leurs combats.

C'est un regard original que la littérature dominante évite de croiser. Il est celui de hors-la-loi "terroristes", à l'instar de Léopold Martin, issus de la France profonde, de celle qui a "sorti de la paille les fusils, la mitraille, les grenades". Il est celui de petites gens anonymes qui se sont fait des "tueurs à la balle et au couteau". De Républicains patriotes, ils se sont transformés immédiatement en résistants intransigeants. Ils ont représenté une branche de la Résistance des plus efficaces mais ils ont fait peur.

Qu'il les approuve ou les condamne, le lecteur tirera de la fréquentation de ces personnalités hors du commun maints sujets de réflexion de portée générale que le titre du livre ne pouvait lui laisser prévoir. Sa lecture sera facilitée par le fait que l'action se situe dans une belle région de France parmi les plus visitées. Quand il y reviendra, ce sera peut-être avec un regard nouveau et une imagination stimulée. Distrayant, instructif, ce livre ne laissera donc pas indifférent. Il risque de soulever d'intéressants débats, comme en ont déjà provoqués d'autres ouvrages de Robert Amoudruz, tel "La mémoire interdite de François Merlin".

Robert Amoudruz • Éditions Bellier — 2007

Le Livre d'or de Haute-Savoie en mémoire de ses disparus 1952-1962 : L'Afrique du Nord - Algérie - Tunisie - Maroc

Le Livre d'or de Haute-Savoie en mémoire de ses disparus 1952-1962 : L'Afrique du Nord - Algérie - Tunisie - Maroc

Détail

Le Livre d'or de Haute-Savoie en mémoire de ses disparus 1952-1962 : L'Afrique du Nord - Algérie - Tunisie - Maroc avec la participation du Souvenir Français

Comité Mémorial A.F.N. et Serge Catte •  Comité Mémorial A.F.N. — 2006

La Mémoire interdite de François Merlin

La Mémoire interdite de François Merlin

Détail

Maire de Petit-Bornand-Les Glières, François Merlin a été exécuté par le maquis le 16 août 1944, c'est-à-dire quelques mois après le drame du Plateau en mars 1944, alors que le département de la Haute-Savoie se trouvait en plein soulèvement pour sa libération.

Il était lui-même résistant et son fils Marcel, fondateur de l'AS dans la vallée de Borne, était un ami de Tom Morel et un pourvoyeur du bataillon des Glières. Cette étrange exécution de François Merlin a jeté la consternation dans toute la contrée, mais elle n'a jamais été revendiquée et jamais élucidée. Aucune plainte portée, aucune enquête publique, partout un silence de plomb. Puis, petit à petit, après la guerre, s'installe une explication commode, celle d'une bavure lamentable, fruit de vieilles rancunes de village. Personne n'est vraiment convaincu, mais tout le monde adopte cette thèse.

Quelques années plus tard, l'abbé Truffy, curé de Petit-Bornand, prêtre haut en couleur, résistant et déporté, publie un livre qui embrouille définitivement l'affaire.

Plus de cinquante ans après, Robert Amoudruz a cherché à retrouver la trace des réalités de l'époque de l'Occupation et à lever le secret de la mort de François Merlin. Cet ouvrage est le résultat d'une longue recherche parmi les archives consultables et auprès de quelque trois cents témoins encore en vie.

Son travail contient de nombreuses révélations et fait apparaître les événements et les mentalités de l'époque sous un jour nouveau.

Robert Amoudruz • Cabedita — 2002

Camille Folliet, prêtre résistant

Camille Folliet, prêtre résistant

Détail

En moins de dix ans, Camille Folliet, prêtre Savoyard, mort en héros à trente-sept ans a vécu intensément les drames et aventures de ce milieu du XXe e siècle : l'élan missionnaire suscité par la jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC) dans les années trente, la résistance au nazisme, l'emprisonnement en Italie, les prémices de la Mission de France et la libération de Paris sur les barricades.

Ce livre est un témoignage exceptionnel de fraîcheur, de liberté et de force ; basé sur des archives inédites il trace le portrait d'un prêtre hanté par le souci de la justice et de la présence chrétienne dans l'événement. Immortalisé par Doisneau sur une barricade parisienne, Camille Folliet aura traversé l'histoire de façon fulgurante. Ce livre rend hommage à ce Juste qui a reçu la médaille de Yad Vashem à titre posthume en 1990.

Hyacinthe Vulliez • Éditions de l'Atelier — 2001

Mémorial de la Déportation. Haute-Savoie 1940-1945

Mémorial de la Déportation. Haute-Savoie 1940-1945

Détail

Alors, dans tous les bagnes depuis la Forêt-Noire jusqu'à la Baltique, vos déportés qui survivaient encore, se levèrent sur leurs jambes flageolantes. Et le peuple de ceux dont la technique concentrationnaire avait tenté de faire des esclaves, parce qu'ils avaient été parfois des héros, le peuple dérisoire des tondus et des rayés, notre peuple ! pas encore délivré, encore en face de la mort, ressentit que même s'il ne devait jamais revoir la France, il mourrait avec une âme de vainqueur. André Malraux.

Michel Germain, marié, père de deux enfants, est né le 22 septembre 1945 en Haute-Savoie. Professeur agrégé, diplômé de l'Institut de Géographie Alpine, Chevalier dans l'ordre des Palmes Académiques, Président de la société des Auteurs savoyards, il enseigne l'histoire et la géographie dans les environs d'Annecy. Auteur de nombreux ouvrages sur la région, il s'attache à défendre la mémoire et le patrimoine du terroir qui l'a vu naître. Michel Germain a déjà écrit six tomes d'une monumentale chronique de la Haute-Savoie pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 1999

La nuit sera longue - De l'année 39 à l'année 42 : chronique de la saison du froid

La nuit sera longue - De l'année 39 à l'année 42 : chronique de la saison du froid

Détail

De l'année 39 à l'année 42 : chronique de la saison du froid. La Haute-Savoie s'enfonce dans son grand hiver. Quand commence la " drôle de guerre ", il y a déjà plus de quatre-vingts ans que la Haute-Savoie se bat énergiquement pour rester française. Aussi les Hauts-Savoyards sont prêts pour accomplir le devoir suprême. Ils se battent partout : dans les hautes vallées alpines, sur la ligne Maginot en Norvège (Namsos, Narvik), sur l'Ailette, au Chemin des Dames, dans la Somme ou sur les bords du Rhône !

Au bout du compte, beaucoup de morts et de blessés… De prisonniers aussi. La Haute-Savoie a très chèrement payé le prix de son attachement inébranlable à la France. Vient la défaite puis l'Armistice. La Haute-Savoie est tout entière recouverte par cette immense nuit du Régime de Vichy. Elle est même choisie comme fer de lance par les grands stratèges de la Révolution Nationale (Pétain, Laval, Darlan).

Sait-on que la Légion des Combattants Français de la Haute-Savoie est l'une des plus puissantes de la France non occupée ? Et voilà maintenant que les cérémonies d'allégeance au Maréchal et au Régime de Vichy ponctuent régulièrement la vie quotidienne des gens de la Haute-Savoie ! Tout se passe comme si, alors qu'ils se sont tant battus, l'ensemble des Hauts-Savoyards était devenu pétainiste, mais " Pétain, c'est la France ? " Voire ! Car déjà dans le plus obscur de la Nuit des lueurs vont surgir. Certains pensent qu'il y a une autre voie, une voie nouvelle, celle que montre le général de Gaulle…

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 1996

Le sang de la barbarie - Chronique de la Haute-Savoie au temps de l'occupation allemande Vol.3

Le sang de la barbarie - Chronique de la Haute-Savoie au temps de l'occupation allemande Vol.3

Détail

Venant après La nuit sera longue et Les maquis de l'espoir, ce livre raconte l'histoire de la Haute-Savoie de septembre 1943 au 26 mars 1944. Après les neuf mois de l'occupation italienne, notre département connaît des jours d'autant plus sombres que l'on s'enfonce dans l'hiver.

L'occupation allemande se fat de plus en plus pesante et de plus en plus meurtrière. Sans aucune retenue la barbarie nazie pille, fusille, torture et embrase nos villages : Bernex, Saint-Eustache, Habère-Lullin, Pax-Hôtel, Savoie-Léman… Que de tristesse et de pleurs dans cette énumération.

Michel GERMAIN • La Fontaine de Siloé — 1995

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !