Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Lettre n°88
Le 11 novembre, une histoire de mémoire


L’inscription de la journée nationale du 11 novembre dans le calendrier commémoratif national a été imposée par les associations d’anciens combattants face à un gouvernement rétif qui ne souhaitait pas créer une nouvelle journée fériée. .
Souvenir du soldat inconnu — La flamme sous l'arc de triomphe


Édito de la lettre de Lettre n°88

L’inscription de la journée nationale du 11 novembre dans le calendrier commémoratif national a été imposée par les associations d’anciens combattants face à un gouvernement rétif qui ne souhaitait pas créer une nouvelle journée fériée. Le 24 octobre 1922, le 11 novembre devenait une journée fériée, la fête des poilus. Depuis lors, les journées commémoratives ont connu une exceptionnelle inflation :

De 1880 à 1923

Elles n’étaient que quatre

  • 14 juillet ;
  • Fête de Jeanne d’Arc ;
  • 2 novembre hommage aux « Morts pour la France » ;
  • 11 novembre)

De 1954 à 1981

Deux journées furent créées

  • la journée de la Déportation
  • et le 8 mai)

Depuis 1983,

La machine s’est emballée : 11 journées ont été créées

  • Journée d’hommage aux victimes du terrorisme ;
  • Journée du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc ;
  • Journée de commémoration du génocide des Tutsis au Rwanda ;
  • Journée nationale en mémoire du génocide arménien ;
  • Journée commémorative du souvenir de l’esclavage et de son abolition ;
  • Journée nationale de la Résistance ;
  • Journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » en Indochine ;
  • Journée nationale commémorative de l’appel du général de Gaulle le 18 juin 1940 ;
  • Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français et d’hommage aux Justes de France ;
  • Journée nationale d’hommage aux harkis et autres membres des formations supplétives ;
  • Journée nationale d’hommage aux morts de la guerre d’Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie).

La France est désormais le premier pays du monde en nombre de journées commémoratives nationales ! Dans ce calendrier, le 14 juillet, le 8 mai et le 11 novembre s’imposent comme les trois journées qui fédèrent l’ensemble des Français.

  • Le 11 novembre présente une histoire mémorielle essentielle dont on rappellera cinq moments forts :
  • 11 novembre 1920 : le transfert du Soldat Inconnu sous l’Arc de Triomphe 11 novembre 1923 : l’allumage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe
  • 11 novembre 1940 : la manifestation des lycéens et des étudiants parisiens 11 novembre 1943 : le défilé des maquisards de l’Ain à Oyonnax
  • 11 novembre 1944 : la cérémonie présidée par le général de Gaulle.

Alors que les guerres se réveillent tant en Europe que dans le Monde, le 11 novembre s’impose aujourd'hui plus qu'hier - rappelons ici la loi du 28 février 2012 qui prévoit que la journée du 11 novembre soit aussi un jour d'hommage à l'ensemble de ceux qui sont "Morts pour la France" qu'ils soient civils ou militaires, qu'ils aient péri dans des conflits actuels ou des conflits anciens - comme la journée de rassemblement de tous les Français.

Contrôleur Général des Armées (2s)
Président Général de l'association Le Souvenir Français
, Article du 7 November 2023

Les lettres du Souvenir


Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !