Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Lettre N°74
1942 : Année tragique, année d'espérance


1942. D’abord la tragédie. C’est l’année de la solution finale, c’est l’année des rafles, c’est l’année du Vel d’Hiv, c’est l’année de la répression..
SF74 — Souvenir Français de la Haute-savoie - Association mémoriel


Édito de la lettre de Lettre N°74

1942, c’est aussi l’année de l’espérance avec l’arrivée des Américains en Afrique du Nord et la résistance des Soviétiques à Stalingrad.

1942, c’est enfin la fin des illusions pour Vichy et la « mise en orbite » de la France combattante. C’est Jean Moulin parachuté en Provence, c’est Koenig victorieux à Bir Hakeim, c’est Vercors et la publication du Silence de la Mer. Comme chaque année depuis 2019 et dans le cadre des 80e anniversaire, le Souvenir Français met en lumière des hommes et des femmes qui ont joué leur destin individuel lors de l'année commémorée.

À cette fin, nous nous recueillerons sur plusieurs tombes. Devant certaines, l’émotion nous assaille. Les tombes des enfants juifs raflés en juillet à Paris et décédés dans le camp de Pithiviers, des tombes qui parlent au nom de tous leurs camarades disparus dans les fours crématoires d’Auschwitz.

Devant d’autres, nous éprouvons la fierté du choix des résistants et en particulier de ceux qui, fusillés en 1942, ont crié leur fierté d’être Français et de mourir pour la liberté.

Devant d’autres enfin, c’est à la France victorieuse que nous pensons, et en particulier aux combattants de Bir Hakeim.

Cette année, ensemble enracinons la mémoire d’il y a 80 ans.

Contrôleur Général des Armées (2s)
Président Général de l'association Le Souvenir Français
, Article du 1 July 2022

Les lettres du Souvenir


Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !