Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Gaillard — Maison d'Irène Gubier, passage des ambassadeurs


Sa maison, située au bord du Foron, était toute proche de la douane de Moëllesulaz et l’un de ses cotés donnait directement sur la Suisse. Elle sera chargée d’une activité de courrier et de transfert de personnes vers la Suisse ; elle aida notamment le Réseau Gilbert du colonel Groussard, dont faisait partie le lieutenant André Devigny
Sa maison, située au bord du Foron, était toute proche de la douane de Moëllesulaz et l’un de ses cotés donnait directement sur la Suisse. Elle sera chargée d’une activité de courrier et de transfert de personnes vers la Suisse ; elle aida notamment le Réseau Gilbert du colonel Groussard, dont faisait partie le lieutenant André Devigny

Haut-lieux de Mémoire, les événements

Le 17 janvier 1944, Irène Gubier et Marguerite Marmoud, dont le nom de code était «  les Violettes de la frontière   », sont arrêtées, avec d’autres membres de la filière. C’est la prison du PAX à Annemasse, puis Annecy, Montluc, Romainville ; ensuite la déportation à Ravensbrück, puis dans un commando de travail de Buchenwald, et la terrible retraite des SS et de leurs victimes jusqu’à Dresde ; enfin, la libération et le lent retour en partie à pied… Marguerite Marmoud, l’autre «  Violette   », ne revint pas.

Croix de guerre étoile vermeil, médaille de la Résistance, croix du combattant volontaire, citée à l’ordre de la Nation, elle fut décorée chevalier puis officier de la Légion d’honneur.

Plaque commémorative de la Maison d'Irène Gubier, dite du passage des ambassadeurs — Résistance haut-Savoyarde - gaillard-plaque-commemorative-maison-irene-gubier-resistante-deportee
Irène Gubier (au centre) a reçu la Croix de guerre avec étoile de vermeil. Citée à l’Ordre de la Nation, titulaire de la médaille de la Résistance française (20 octobre 1945), de la Croix du combattant volontaire (30 octobre 1957), chevalier dans l’Ordre de la légion d’honneur (11 novembre 1958) puis officier (1962), elle a été mise à l’honneur par la ville de Gaillard et le maire Renée Magnin le 18 août 1993 - femme-dans-la-resistance-irene-gubier-marguerite-marmoud-annemasse
Sa maison, située au bord du Foron, était toute proche de la douane de Moëllesulaz et l’un de ses cotés donnait directement sur la Suisse. Elle sera chargée d’une activité de courrier et de transfert de personnes vers la Suisse ; elle aida notamment le Réseau Gilbert du colonel Groussard, dont faisait partie le lieutenant André Devigny - maison-irene-gubier-passages-des-ambassadeurs-gaillard
Esplanade Irène Gubier, Grande figure de la Résistance française, la Gaillardine Irène Gubier a joué un rôle stratégique entre 1941 et 1944. - esplanade-irene-gubier-resistante-gaillard-haute-savoie
Lieutenante Irène Gubier, résistante députée haut-savoyarde - irene-gubier-resistante-deportee-gaillard-haute-savoie
Image

of