Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Prisset Jean

Résistant — Mort En action

MAQUIS : — Maquis des Dents de Lanfont
Philomène François Prisset met au monde le 16 septembre 1916, à Alby-sur-Chéran (Haute-Savoie) le jeune Jean. Il est ouvrier à dans cette commune au moment des événements relatés ci-dessous.

Il appartient au camp des Dents de Lanfon attaqué le 17 juin 1943. Les jeunes résistent avec force. Au cours des combats Maurice Coulon est tué. Les survivants décrochent « …nous nous abritons dans une grotte ensuite dans une grange et, dans la nuit, nous partons en passant par Veyrier pour rejoindre le col des Contrebandiers où nous retrouvons César Déléan qui nous apprend la mort d'un de nos meilleurs camarades : Jean Prisset, tué au cours d'une mission par les Italiens. »

« Jean Prisset était descendu à Alex. Entendant la fusillade il décide de remonter au camp, me confirme le 17 juin 2005 Henri Bouvier, maquisard du Maquis des Dents de Lanfont. C'est alors qu'il fut tué ce 17 juin 1943 par des soldats italiens qui encerclaient le camp. » L'acte de décès enregistré à Annecy (248/1943) précise « décédé le 18 juin 1943 à 2 heures du matin ». À partir de 16 heures 30, le 22 juin 1943, malgré les interdits de l'occupant, une foule immense suit l'office et accompagne le jeune maquisard jusqu'au cimetière d'Alby-sur-Chéran.

Le 17 juin 2005, une stèle est érigée à Villard-Dessus (Alex), en souvenir de Maurice Coulon et Jean Prisset, notamment. Ce dernier est reconnu « Mort pour le France » le 30 août 1945, (dossier 531 985) et il figure également sur le monument aux morts d'Alby-sur-Chéran.

[memorial]
Un maquis dans le massif des dents de Lanfon (Haute-Savoie) — Coll. Jean-François

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !