Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Le 15 avril 1905, Marcelle Duret, ménagère, épouse de Louis Jules Chappaz, préposé des douanes, met au monde chez elle au hameau de Malo, à Viry (Haute-Savoie) le jeune Marcel.

Au moment de l'occupation, il entre dans la Résistance et intègre l'A.S. de Bellegarde (Ain). Le mercredi 7 juin 1944, Fenestraz, le chef AS du secteur « Cristal 4», reçoit l'ordre de passer à l'attaque : L'AS de Chanay gardera le pont de la Dorche et celle de Génissiat tiendra le barrage, la voie ferrée et le col de Richemont notamment. L'AS de Bellegarde coupera la route de Genève. La garnison allemande de Bellegarde réussit à prévenir la Kommandantur d'Annemasse ou celle de Gex qui envoie deux camions en renfort. C'est à Vanchy que se produit le choc. Les deux frères Zanarelli et Marcel Chappaz meurent en combattant dans le secteur du pont de Nambin, tandis que Joseph Viviand est blessé et soigné à Cherbois.

Transporté d'urgence à l'hôpital de Nantua, Marcel Chappaz décède très rapidement, le jeudi 8 juin 1944. Reconnu « Mort pour le France », le 9 février 1948, son nom est gravé sur le monument aux morts de son village natal.

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !