Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Alice Chaperon née Derivaz

Résistante
Alice Chaperon, institutrice à Novel, est l'épouse de Jean Chaperon. Sa qualité de fonctionnaire de l'éducation nationale lui permet de bénéficier d'un logement de fonction dans le bâtiment municipal à côté de la mairie. C'est une position stratégique pour le travail clandestin que nous allons devoir effectuer sur ce point de passage. C'est un point important de circulation pédestre et motorisée, d'un côté, la route reliant Saint-Gingolph France à Novel, de l'autre, la route reliant Saint-Gingolph Suisse au hameau de Clarive et les alpages de l'Eau-de-Morge.

Alice Chaperon, institutrice à Novel, est l'épouse de Jean Chaperon. Sa qualité de fonctionnaire de l'éducation nationale lui permet de bénéficier d'un logement de fonction dans le bâtiment municipal à côté de la mairie. C'est une position stratégique pour le travail clandestin que nous allons devoir effectuer sur ce point de passage. C'est un point important de circulation pédestre et motorisée, d'un côté, la route reliant Saint-Gingolph France à Novel, de l'autre, la route reliant Saint-Gingolph Suisse au hameau de Clarive et les alpages de l'Eau-de-Morge.

Résistante de la première heure, patriote dans l'âme, Alice Chaperon a très bien compris l'importance de ce point stratégique et du rôle que lui confient les responsables de la Résistance française, rôle qu'elle accepte sans hésiter. Elle s'emploie avec discrétion à assurer le contrôle des personnes qui empruntent fréquemment ces lieux de circulation entre lac et montagnes sous couvert de la Résistance ou le prétexte des besoins du maquis.

Elle assure également la distribution de tracts et de la presse clandestine française et étrangère.

Après l'attaque du maquis de Bernex le 17 décembre 1943 par les SS et la milice de Pétain, un doute s'est insinué dans son esprit au sujet d'un individu membre du maquis qui avait attiré son attention en effectuant de nombreux voyages en Suisse, en particulier à Vevey, où il avait réussi à s'introduire dans la famille Reymond, qui assure dans cette ville une importante action pour la Résistance française.

Cet individu, qui porte l'étoile rouge des Soviets sous son pullover, qu'allait-il faire en Suisse ? De quelles missions était-il donc chargé et de qui recevait-il des ordres ? Alice Chaperon fait part de ses craintes que nous soyons en présence d'un élément de la Gestapo, un agent double. Lors de l'attaque du maquis de Bernex, les Allemands avaient agi très rapidement et semblaient avoir été bien renseignés.

Après ces événements, il disparaît. Nous informons alors André Chaperon, capitaine de justice militaire de l'armée suisse, qui s'empresse de nous rassurer. Il nous apprend que cet individu, circulant dans une zone militaire interdite à toute personne non suisse, a été arrêté par la gendarmerie d'armée et emprisonné à Sion. Lorsqu'il rejoindra la France à la Libération de la Haute-Savoie, il sera arrêté par le Deuxième bureau.

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !