Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Une cérémonie d’hommage pour le 80e anniversaire de la mort du lieutenant Tom Morel

Hotel de France où fut assassiné Tom Morel

La journée du 9 mars s’est terminée dans le recueillement, dans la commune de Glières-Val-de-Borne. 80 ans après les événements de 1944, la cérémonie en hommage au lieutenant Théodose Morel, dit Tom, qui tomba lâchement assassiné à Entremont dans la nuit du 9 au 10 mars, reste empreinte de beaucoup d’émotion.

L’Histoire retiendra que, ce jour-là, la Haute-Savoie a perdu une figure de la Résistance, privant le maquis des Glières de son chef de file. Au-delà de la personne charismatique de Tom Morel, nous honorons « plus largement la mémoire de tous les combattants des Glières […] qui ont fait de la Haute-Savoie le symbole de la Résistance devant les forces d’occupation », a déclaré Martial Saddier, président du Conseil départemental.

La population s’est associée aux personnalités, autorités civiles et militaires, porte-drapeaux et associations mémorielles, par respect pour tous ceux qui firent le don ultime de leur vie au nom de leur devise : “Vivre libre ou mourir”.

DL, 11 mars 2024
Plaque commémorative

Glières-Val-de-Borne — Plaque Tom Morel

Plaque commémorant le décès de Tom Morel. Le lieutenant Théodose "Tom" Morel, à la tête du maquis des Glières depuis février 1944, saint-cyrien et excellent meneur d'hommes, trouve la mort le 10 mars 1944 à Entremont. Il est tué par le commandant des gardes mobiles de réserve (GMR) alors que les maquisards menaient une action contre les GMR, alors stationnés à l'Hôtel de France.

En mémoire de

Tom Morel

Plaque apposée sur l'Hôtel de France en mémoire de Tom MorelCérémonie des 80 ans de l'assassinat de Tom Morel aux Glières