Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Que nous dit le 11 novembre 2021 ?

Serge BARCELLINI -Président du Souvenir Français

Parole du président général : le 11 novembre 2021, un rejeu mémoriel

Que nous dit le 11 novembre 2021 ?

Historiquement : il rappelle la signature de l'armistice le 11 novembre 1918, il y a 103 ans ! Une victoire française et alliée chèrement payée 1 million 400 000 morts, 4 millions de blessés. Chaque jour, 900 jeunes Français sont morts d'août 1914 à novembre 1918. La France sort affaiblie et exsangue.

Mémoriellement : le 11 novembre nous dit bien d'autres choses. Il nous rappelle d'abord qu'il fut difficile aux associations d'anciens combattants d'imposer cette journée refusée dans un premier temps par les parlementaires qui ne souhaitaient pas créer «  une nouvelle journée fériée   ». 2022 marquera le centenaire de cette journée nationale instaurée par une loi du 24 octobre 1922. Il nous renvoie ensuite à la modification introduite par la loi en 2011 d'étendre la commémoration à tous les combattants «  Morts pour la France   », dans les opérations extérieures conduites par la France. Chaque année, il est ainsi rendu hommage aux combattants tombés durant l'année écoulée.

Enfin, et c'est son exceptionnalité, il prolonge cette année la cérémonie du 11 novembre 1945. Ce jour-là, étaient inhumés au Mont-Valérien les 15 corps de combattants choisis afin de symboliser la participation victorieuse de la France à la Seconde Guerre mondiale.

«  Morts pour la France, mais triomphants comme elle, tombés sur tous les champs de bataille, où, soit dans la lumière soit dans l'ombre, s'est joué notre destin; ramenés par tous les chemins de nos douleurs et de notre victoire, voici donc ces morts revenus   » ainsi commençait la courte allocution prononcée par le général de Gaulle, à l'Arc de Triomphe, le 11 novembre 1945, à 10 heures.

Conçue dans le cadre d'une «  certaine idée de la France   », construite sur le choix d'épisodes victorieux, utilisée comme un instrument politique et diplomatique, cette cérémonie fut une apothéose commémorative gaullienne.

Le 11 novembre 2021, la présence du corps d'Hubert Germain, dernier compagnon de la Libération à l'Arc de Triomphe puis son transfert et son inhumation au Mont-Valérien renverra à ce 11 novembre 1945.

Serge BARCELLINI Contrôleur Général des Armées (2s) Président Général de l'association "Le Souvenir Français"