Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Le Souvenir français a dédié une cérémonie à la mémoire de trois anciens combattants

Le Souvenir Français a déposé jeudi une gerbe sur les tombes de trois anciens combattants tombés lors de la Première Guerre mondiale

Cette année, le Souvenir Français se doit avec toutes les associations du monde combattant de commémorer le 100e anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918.

Dans le carré militaire de la commune repose Michel Burnet, né en 1880 et décédé le 25 octobre 1918, ainsi que deux anciens Poilus : Jules De Chillaz né en 1865 et décédé en 1914, ainsi qu’Édouard Paclet, né en 1870 et décédé le 14 novembre 1914, qui eux reposent chacun dans le caveau familial.

Jeudi, une cérémonie leur était dédiée. «  Associons aussi à l’esprit et aux sacrifices tous ces Poilus meurtris pendant ces quatre années de guerre, et artisans de cette victoire de la Liberté pour que nous puissions vivre encore aujourd’hui dans notre pays. Perpétuons le devoir de Mémoire auprès de la jeunesse qui sera demain celle qui portera le message de notre histoire. Il ne faut pas oublier que les Membres du Souvenir Français sont porteurs de la Flamme du Souvenir pour rester les témoins de l’histoire de France   », rappelaient les responsables de la section.

Pour attester de cette flamme, le Souvenir Français de Haute-Savoie a annoncé qu’il allait créer, au Carré militaire d’Annecy-le-Vieux, un ossuaire départemental qui lui permettra d’inhumer tous les corps de ces valeureux soldats sans familles connues, ou familles ayant donné leur accord, ainsi que les tombes qui sont abandonnées, ou celles en fin de concession, ce qui permettra aussi aux communes de récupérer des places dans leur cimetière.

DL, Article du 3 NOV. 2018