Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

L’école du Mt-Saxonnex baptisée du nom de Roger Guillermin

L’école du Mt-Saxonnex baptisée du nom de Roger Guillermin

La journée du samedi 25 juin restera marquée dans les mémoires au Mont-Saxonnex. En témoignera cette plaque apposée sur la façade du groupe scolaire baptisé du nom de Roger Guillermin.

Roger Guillermin. Le nom de cet enfant du pays s’affiche désormais au-dessous d’un logo dessiné par les enfants de l’école du Mont-Saxonnex, riche de symboles, «  des valeurs que notre école souhaite défendre, et qui porte le nom des Ailes de la fraternité   », soulignait la directrice Sandrine Pellier, lors de l’inauguration ce samedi.

Une enquête de mémoire et un film émouvant

Pendant des mois, les enfants de CM1 et CM2 se sont livrés à une vraie enquête pour mieux connaître Roger Guillermin, guidés par leurs enseignantes Sandrine Pellier, Angélique Alvoët et Angélique Lagarrigue.

Ce travail d’investigation, laborieux et minutieux, s’est concrétisé par un film remarquable par son contenu et sa construction, qui met en avant la densité du travail fourni, l’enthousiasme des enfants et l’investissement de l’équipe éducative, félicitée par Patrick Colinet, inspecteur de l’Éducation nationale de la circonscription de Cluses : «  Bravo pour votre souhait de défendre les valeurs de la République, qui est l’un de vos fils conducteurs dans votre pratique pédagogique.   »

Mort à 23 ans en retour de mission, durant la Seconde Guerre mondiale

Le général Pierre Martre a retracé le parcours de ce Dumont, né le 6 novembre 1919. L’aviation le passionne et il adhère à une section de l’aviation populaire où il obtient les brevets de vol à voile et de vol à moteur. Le 28 février 1940, il est engagé volontaire, élève pilote à l’école n° 23 du Mans repliée à Morlaix devant l’avancée allemande et commandée par le lieutenant Pinot. Refusant d’accepter la défaite de la France, le 19 juin, il embarque à Douarnenez, arrive en Angleterre et, répondant à l’Appel du général de Gaulle, il s’engage dès le 21 juin dans les forces aériennes françaises libres. Déserteur et condamné à mort par le régime de Vichy, il s’appellera désormais Roger Carter, afin de préserver les siens en France.

Intégré dans les unités de la Royal Air Force (RAF), après avoir poursuivi sa formation de pilote sur Spitfire, il est nommé sergent le 22 octobre 1941, affecté au 81e Squadron de la RAF le 23 décembre 1941. Le 2 juin 1942, il rentre d’une mission sur le nord de la France. Près d’Hastings en Angleterre, son appareil, qui avait été touché, entre en collision avec un autre avion de son unité et explose. D’abord inhumée au cimetière militaire de Folkestone, sa dépouille sera rapatriée le 24 janvier 1949 au cimetière du Mont. Il avait 23 ans.

«  Enfants de l’école, soyez fiers que votre école porte son nom. Gardez en mémoire les valeurs qui ont guidé son engagement dans la France libre. […] Souvenez-vous que vous vivez dans un pays de liberté […] Vous le devez à tous ceux qui ont lutté et qui, comme Roger Guillermin, ont donné leur vie   », a conclu le général Martre.

Le chant des partisans interprété par les élèves du groupe scolaire baptisé Roger Guillermin dit Carter aviateur mort pour la France en 1942 lors de la cérémonie de l’inauguration de cette école.

Fabienne BOISIER, Article du 25 juin 2022
 - ecole-roger-guillermin-12-md
 - ecole-roger-guillermin-10-md
 - ecole-roger-guillermin-09-md
 - ecole-roger-guillermin-08-md
 - ecole-roger-guillermin-07-md
 - ecole-roger-guillermin-06-md
 - ecole-roger-guillermin-05-md
 - ecole-roger-guillermin-02-md
 - ecole-roger-guillermin-11-md
 - ecole-roger-guillermin-04-md
 - ecole-roger-guillermin-03-md
 - ecole-roger-guillermin-01-md
 - ecole-roger-guillermin-13-md
L’école du Mt-Saxonnex baptisée du nom de Roger Guillermin - ecole-roger-guillermin-mont-saxonnex
Image

of