Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Décès du Général De Giuli, ancien délégué général du SF74

Décès du Général De Giuli

Triste nouvelle avec le décès du Général De Giuli vendredi 5 mai 2023. Jean-Marc De Giuli fut le délégué général du Souvenir Français de Haute-Savoie. Le délégué général de haute-Savoie, Michel Flahaut et le bureau du Souvenir Français présentent à sa famille leurs très sincères condoléances et l'expression de leur profonde sympathie.

Ci après l’hommage du général Bachelet.

Adieu au général de division Jean-Marc de Giuli.

L’heure est venue, cher Jean-Marc, de te dire «  Adieu   ».Te dire adieu, dans la foi qui nous réunit, c’est exprimer la conviction que te voilà en route vers la vie éternelle. Oui, te voilà enfin libre, libéré de l’affreux broyeur de la maladie qui a fait de tes dernières années un enfer pour toi et pour tes proches. Te voilà redevenu tel que nous t’avons connu.

C’est l’heure de rappeler la trace profonde que tu laisses parmi nous, tes frères d’arme de l’armée de terre et des troupes de montagne ; une trace profonde, oui, quand un regard superficiel pourrait la juger modeste.

il est vrai que l’humilité d’être du camarade souriant que tu étais ne laissait en rien deviner ni l’ampleur de tes talents, ni l’usage que tu en avais fait, ni la richesse de ta personnalité.

Né Suisse mais amoureux de la France que tu avais choisi de servir par les armes en entrant à Saint-Cyr, homme de culture mais aussi homme d’action que ne rebutait nulle tâche aussi modeste et ardue soit-elle, portant sur toutes choses un regard acéré et souvent original, voire avant-gardiste, mais respectueux des conventions et des traditions, homme de synthèses brillantes sans te départir d’un humour bonhomme, mais travailleur acharné et organisateur hors pair, tu étais l’alpin par excellence : camarade à l’indéfectible solidarité, toujours disponible, subordonné d’une loyauté sans faille, chef bienveillant payant d’exemple, «  faisant la trace   », stimulé par les difficultés.

Tel était le lieutenant puis capitaine que tu as été au contact de la troupe, alors pour l’essentiel constituée d’appelés du contingent, au 159e RIA à Briançon puis au 7e BCA à Bourg-Saint-Maurice, enfin, comme colonel à la tête du 6e BCA à Grenoble. Mais l’étendue de tes talents allait donner sa pleine dimension dès lors que, breveté de l’Ecole de Guerre, tu as accédé aux responsabilités d’état-major.

Chef d’état-major de la 27e Division alpine au tournant des années 90 de la grande rupture géostratégique, sous les ordres du général Bassères, tu es alors le chef d’orchestre du vaste plan d’action qui fera entrer les «  chasseurs alpins   » d’alors dans une ère nouvelle, celle des «  troupes de montagne   » d’aujourd’hui. Les magnifiques moissons dont celles-ci nous gratifient désormais, en fleurons de l’armée de terre qu’elles sont devenues, sont très largement le fruit des semailles généreusement dispensées voici trois décennies sous ton infatigable impulsion.

Dans la foulée, l’état-major de l’armée de terre allait alors t’offrir à partir de 1995 un champ d’action à la mesure de tes capacités. Peu le savent aujourd’hui, mais, tu as été la cheville ouvrière des plans d’opération successifs qui ont permis la mutation historique de l’armée de terre d’armée de conscription en armée professionnelle. Sous l’autorité successive des généraux Mercier et Crène, chefs d’état-major de l’armée de terre, ce que l’on a alors appelé la «  refondation   » de celle-ci, porte ta marque, même si, en humble serviteur du bien commun que tu étais, tu ne t’en es jamais prévalu.

Servir, sans jamais se servir, tu poursuivras sur cette voie devenu officier général, que ce soit à l’administration centrale ou à la tête de la nouvelle 27e brigade de montagne et, tout autant lorsque tu auras quitté le service actif. Dans ta terre d’élection, la Haute-Savoie, tu ne te déroberas jamais lorsque tu seras sollicité, que ce soit pour être le délégué départemental du Souvenir Français, pour prendre ta part de l’œuvre de mémoire de l’Association des Glières ou encore pour concourir au magnifique succès dont furent couronnés les Jeux mondiaux militaires d’hiver Annecy 2013.

Qu’un homme comme toi, encore dans la pleine possession de ses moyens, ait été frappé de plein fouet par un mal impitoyable qui t’a détruit vivant nous interroge rudement.

Mais, à ton exemple, nous resterons humbles devant cette injustice manifeste, assurés que nous sommes qu’au-delà de la mort est venu pour toi le temps de l’accomplissement et que ton souvenir demeurera parmi nous, tes frères d’armes, comme celui d’un être de lumière, de ceux qui font le monde meilleur.

Puisse cette assurance, chère Patricia et vous, enfants et petits-enfants du général de division Jean-Marc de Giuli, vous être un réconfort dans votre douleur que nous partageons, fraternellement.

Général d’armée (2e Son), Article du Beaune, le 7 mai 2023
Décès du Général De Giuli - deces-general-de-guili-ancien-delegue-general-sf74-01
Décès du Général De Giuli - deces-general-de-guili-ancien-delegue-general-sf74-02
Le souvenir francais 74 - le-souvenir-francais-74
Décès du Général De Giuli - deces-general-de-guili-ancien-delegue-general-sf74-03
Image

of