Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Laydevant François Félix

Civile — Mort Victime civile
Le 12 aout 1944, des accrochages ayant lieu à Balmont, l'officier de la Wehrmacht donne l'ordre d'abattre les arbres de chaque côté de la route . Félix Laydevant est réquisitionné. Le lendemain, un groupe de soldats arrivant et n'étant pas informés se met à tirer en direction des fossés où les branches des arbres bougent. Une rafale abat Félix.

Lors des combats pour la Libération, le bourg d'Alby-sur-Chéran est investi par le Corps franc départemental qui reçoit l'ordre de préparer le terrain pour le bouclage de la route nationale 201 (cordon ombilical pour les Allemands en direction de Chambéry ou Lyon).

Plusieurs convois allemands se présentent en provenance de Lyon. Des accrochages ayant lieu à Balmont, l'officier responsable de la Wehrmacht donne l'ordre d'abattre les arbres de chaque côté de la route nationale au droit d'Alby.

Des hommes sont réquisitionnés dans les alentours. Félix Laydevant est de ceux-là. Malheureusement le 13 août 1944, un groupe de soldats arrivant et n'étant pas informés se met à tirer en direction des fossés où les branches des arbres bougent. Une rafale abat Félix.(Mémorial pour l’oppression 3808 W 1358).

Il est reconnu « Mort pour le France » (dossier n° 98 420). Curieusement il ne figure pas sur le monument aux morts de son village natal, pas plus que sur celui d'Alby-sur-Chéran.

SOURCE : Mémorial 1939-1945 de la seconde Guerre mondiale en Haute-Savoie — Michel Germain

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !