Le Souvenir Français
Délégation de la Haute-Savoie (74)
menu

Borcier François Eugène

Résistant — Mort Fusillé
Né le 22 janvier 1893 à Seyssel (Haute-Savoie), exécuté sommairement le 11 février 1944 à Seyssel ; boucher ; résistant.

Joseph Borcier était le fils de Louis Borcier et de Sophie Cons son épouse et donc le frère de François Borcier exécuté en même temps que lui. Il exerçait la profession de courtier en bestiaux et il avait épousé Jeanne Colette Simian.

François Borcier était le fils de Louis et de son épouse Sophie Cons. Ses parents étaient décédés au moment des faits relatés ci-dessous. Il épousa lui-même Marie Julien Angèle Delerce qui travaillait avec lui à la boucherie que le couple tenait dans le bourg, en face de l’église.

Le 10 février 1944, la Wehrmacht investit toute la rive droite du Rhône entre Génissiat, Chanay au nord et Anglefort au sud, ainsi que Seyssel Ain et Haute-Savoie. Elle vint en bras armé de la Gestapo. Celle-ci, dirigée par Klaus Barbie et bien guidée par certains miliciens du cru, recherchait activement les « terroristes » et notamment François Bovagne. La Gestapo s’installa à l’hôtel du Commerce. Durant trois jours arrestations et exécutions se multiplièrent. Les personnes arrêtées furent rassemblées dans le groupe scolaire de Seyssel. La Gestapo procéda à des exécutions sommaires.

les « terroristes ». La boucherie fut détruite à coups de canon. Le soir, les Allemands emmenèrent François et son frère Joseph*, son neveu Lucien* (fils de Joseph) et le commis boucher François Ferrouillet* (ces trois derniers avaient été arrêtés le matin au hameau de Mérald) à la ferme de Joseph Borcier. Ils ordonnèrent à l’épouse de ce dernier, Jeanne, de partir avec sa fille Christine (12 ans), puis ils abattirent leurs prisonniers. La ferme fut pillée puis incendiée.

René Laplace, employé dans l’entreprise de Coissard, avait été exécuté dans la matinée. Avant de quitter la commune, les nazis exécutèrent encore Robert Bonfils, Francis Terrier, Joseph Innocenti, Manuel Palomino, Louis Mathieu et un inconnu.

De nombreuses personnes furent déportées et certaines ne reviendront pas dont Marie Borcier et sa fille Simone Borcier, Henri Chautagnat et Charly Vincent. Le drame de Seyssel fit 15 victimes.

Joseph Borcier fut reconnu « Mort pour le France » 28 août 1945 et homologué Interné Résistant. Il figure sur le monument aux morts de la commune

SOURCE : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — Service historique de la Défense, Vincennes, GR 16 P 73322 (nc).

Lieux de mémoire

Plaque commémorative

Seyssel — Plaque événements Févier 1944

Seyssel - Plaque commémorative événements Févier 1944

En mémoire de

François BorcierJoseph BorcierLucien Borcier

Nous soutenir

Soutenir le Souvenir Français (74)
Le Souvenir Français œuvre pour que vive la mémoire de notre Nation au travers de trois grandes actions :
  • 1

    La sauvegarde de la totalité des tombes des combattants Morts pour la France et éviter que tous les jours les restes de combattants rejoignent les fosses communes municipales suite à des sépultures tombées en déshérence.

  • 2

    Le maintien des cérémonies patriotiques locales aux coté des grand date nationale et ce,bien que le nombre d’anciens combattants diminuent chaque année.

  • 3

    Le développement des voyages mémoriels afin qu’aucun enfant de France ne quitte sa scolarité sans avoir découvert un lieu de notre mémoire nationale ou participer à une commémoration.

Pour atteindre ces objectifs,nous avons besoin de vous !